loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sev -second rp-

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Sev -second rp-   Sam 9 Juin - 17:53

https://78.media.tumblr.com/2486b89eddbd1ea4a0800c364c8ba140/tumblr_ozq049RpHY1uc46lvo1_400.gif

J’ai passé une soirée et une nuit à penser à elle, cette patiente qui m’a rendu dingue juste en un regard, un massage … brune, les yeux d’un bleu presque glacial comme son comportement au tout début de la séance. Un corps qui rend fou n’importe quel mec … La suite s’est avérée plus douce, coquine voire sensuelle. Nous avons commencé à jouer et flirter ensemble, un petit jeu du gendarme et du voleur qui aurait pu se transformer en jeu du docteur. Un jeu empli de sous-entendus, de caresses et de frôlements. Certains pourrons à juste titre que nous avons cassé le code de la déontologie car nous avons dépassé le stade de patiente/médecin en devant presque intime. Strictement rien à foutre, j’ai su démontrer que je pouvais rester professionnel jusqu’au bout des séances. Nous avons parlé, beaucoup même et nous avons même abordé des choses plus intimes comme la domination et la soumission. Un sujet qui m’est cher puisque, je suis ce qu’on nomme un dominant. Elle en a pris connaissance à demi-mot car je ne l’évoque clairement que lorsque la personne en face le souhaite. Si elle me le demande, je lui ferai tester. Hier, un baiser a été échangé, j’ai aimé le gout de ses lèvres, j’ai déjà envie d’y retourner, d’en profiter à nouveau. La suite ? Une frustration, un espoir qui renait à nouveau et la reprise d’un massage qui a scellé un nouveau rendez-vous.

J’ai débuté ma journée professionnelle par lui avoir envoyé un message -après avoir regardé mes consultations du jour- pour lui confirmer que cela serait à dix-huit heures que je la retrouverais chez elle. Un message sobre mais très impatient. Oui, je suis impatient de la revoir. Est-ce qu’il se passera un truc entre nous ? Je n’en sais rien, strictement rien … mais il est clair que j’aimerais … Nous ne serons pas dérangés et nous pourrons prendre tout le temps que nous voudrons. La journée se passe trop lentement à mon gout, enfin dix dix-sept heure trente … il est temps pour moi de partir. Je ne vais pas à aller me changer chez moi, j’ai prévu une chemise en jeans, je retire mon t-shirt sombre et la passe, elle s’accorde avec mon jeans bleu lui aussi. Mes boots marron foncé terminent ma tenue du jour. Un sac à dos pour mettre quelque produit vu que je suppose qu’elle aura préparé des serviettes et me voilà parti. Le trafic ne me pose pas tellement de soucis, je m’arrête juste remettre un peu d’essence dans la bécane que j’ai récupéré à la fin de ma journée d’hier. Il est dix-huit heure moins cinq lorsque je me gare devant chez elle, je vérifie sur mon téléphone s’il s’agit bien du bon numéro avant de mettre la béquille pour soutenir la machine. Mon casque est déposé dans une sacoche étudiée à cet effet.


Je vais sonner et là un homme m’ouvre, merde il y a un homme dans sa vie mais très vite, je me rends compte qu’il ne s’agit juste que d’un employé. Un majordome, ce dernier est charmant, un peu trop poli et lisse à mon gout mais, je ne suis pas habitué à ce genre de genre de personnel. Je tente d’être aussi poli que lui, il n’est pas spécialement bavard, il me demande de lui suivre car Sevastiana -qu’il nomme madame- m’attend dans la pièce nommée le salon de massage. J’observe légèrement les lieux, c’est jolie et grande maison. Un espace certain pour bien s’amuser. C’est toujours l’employé qui frappe, j’aurais très bien pu le faire moi-même mais il y a tenu. Soit …

Dès que j’entends la voix de Sev, un sourire s’étire de mes lèvres. Je suis toujours assisté car l’homme la porte avant de me laisser entrer et se retirer. Enfin … Nous sommes seul et tranquille, pas de Martah, pas d’employé qui vont venir nous déranger. La belle brune s’avance vers moi, encore plus sexy qu’hier dans sa robe de chambre rouge satin. « Bonjour Sevastiana, cela va bien et vous-même ? » j’aurais eu envie de rajouter que je vais mieux depuis que je suis en sa présence mais cela serait aller trop vite.  Je suis surpris mais aussi ravi par son baiser sur la joue que je ne tarde pas à lui rendre. Je me détends, j’ai eu un stress d’une seconde ou deux, sans doute le fait de ne pas avoir envie de revivre le même début qu’hier. L’ambiance est plus détendue, plus chaleureuse, nous sommes naturels l’un et l’autre. Elle me prie de m’installer. « Merci. » Dis-je tout en douceur. Je me déplace sur sa droite, dépose mon sac à dos sur une table et sors divers produits. Je lève les yeux sur Sevastiana qui dénoue sa robe de chambre et la retire pour se retrouver en sous-vêtements. « Waouh ! » Sa tenue est encore plus sexy qu’hier. Elle est désormais assise sur la table, je me rapproche d’elle avec un énorme sourire. « Vous êtes magnifique… et cette pièce est superbe. » Je recommence mes compliments, cette fois, je commente enfin la pièce. Pour moi elle est au top, pratique, super bien équipée et la décoration est tellement … chic. « Nous allons travailler différemment d’hier… » je laisse une pointe de suspense, je suis sadique ce soir mais j’ai envie de m’amuser aussi. « Vous allez avoir droit à deux massages ce soir ! Un premier pour détendre et chauffer vos muscles du dos et le second qui sera identique à celui d’hier. Entre il y a aura quelques petits exercices. » Et qui sait, cela sera encore mieux car, j’ai une petite idée en tête, elle ne le sait pas mais si nous devenons plus intimes encore, j’ai une petite surprise pour elle, si Sevastiana le désire évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Mar 12 Juin - 11:33

Professionnel et homme avant tout, je n’ai eu qu’une hâte, une envie durant cette journée … quitter mon travail pour me rendre chez une patiente, celle qui pourrait devenir unique dans mon cœur. Un fantasme ? Une réalité ? Je n’en sais rien mais depuis hier, je ne cesse de penser à elle. Si cela a mal débuté entre nous, c’est entièrement de ma faute, hier matin, j’ai pris trop de retard, j’ai été trop souple aussi avec notre secrétaire qui m’a sincèrement cassé les couilles. Puis cela s’est calmé, nous nous sommes mis à devenir complice, les paroles et les gestes coquins se sont enchainé et il y a eu ce baiser, notre baiser que j’ai légitimement provoqué, assuré avant qu’elle y mette fin. Ce baiser qui a déclenché une étincelle, celle d’une envie de la revoir… celle aussi de continuer de la séduire en finesse et tout en sensualité. Je me sens prêt à devenir l’espace d’un instant celui qui lui fera découvrir, un monde qui lui est encore inconnu. Totalement ? non car elle joue déjà avec des menottes … mais je sais que les yeux bandés, ça elle en l’a jamais testé. Garé devant la maison, j’ai été accueilli par un majordome qui m’a conduit jusqu’à la pièce. Ce dernier nous a rapidement laissé seuls, en tête à tête comme je l’ai espéré.

L’accueil est nettement meilleur qu’hier, plus chaleureux, plus tendre un poil coquin … Un sourire trône royalement sur nos visages, signe que nous sommes heureux de nous retrouver. J’ai observé la pièce après l’avoir embrassée sur la joue et en avoir profité pour respirer son parfum délicat. Je prends possession des lieux en déposant mon sac et en retirant les produits que j’ai besoin. Je garde sa surprise cachée encore, je ne veux pas qu’elle pense que je veuille aller trop vite … Elle s’est dévêtue, sous mes yeux et la voilà désormais dans un ensemble encore plus sexy que celui d’hier … je vais devenir fou, mon attitude la fait sourire, ses mots me surprennent un peu … elle ne s’y attendait pas réellement ? Je ne la crois pas trop là mais, je vais lui laisser le bénéfice du doute … « La surprise est réussie pour tous les deux alors… » Une pointe de sensualité se laisse entendre dans ma voix. Un nouveau compliment, enfin deux, un pour elle et l’autre pour la pièce. « La décoration est de vous ? » J’ai compris que oui mais, je veux l’entendre de sa bouche …

Proche mais trop éloigné d’elle, je lui explique le programme du jour, ma manière de fonctionner aujourd’hui et ce qu’elle va endurer comme supplice. Elle semble ravie de ce que je lui réserve, les exercices seront faits assez rapidement … les massages eux, seront plus longs et sensuels. « Je me suis douté que cela vous plairait. » Dis-je avec un sourire complice. Elle me propose de commencer tout de suite « Avec plaisir … » Elle passe déjà ses mains dans son dos, son soutient semble lui résister. Elle me demande de l’aide. « Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider Sevastiana » Et je ne vais pas me faire prier ! Mon regard longue son corps de rêve, s’arrêtant sur son cul superbement en valeur par son tanga. Mes mains expertes se débarrassent des attaches qui semblaient lui compliquer la vie. Je n’en reste pas là, ma beauté -oui je suis assez possessif comme homme- a déplacé ses cheveux sur le côté, la tentation est trop belle et l’envie d’une micro vengeance aussi. Je dépose mes lèvres sur sa nuque offerte mes mains viennent enlacer son corps histoire de lui jouer le même tour que la veille. Un petit râlement de plaisir s’échappe de mes lippes, je me suis fait prendre à mon propre jeu, cette femme est une tentation réelle. Je défais mon étreinte qui n’en était pas réellement une, j’ai aimé cet instant charnel. Ma russe à ce petit gout de reviens-y rapidement, une véritable gourmandise tant visuelle, olfactive que gustatif …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Mar 12 Juin - 14:21

Ces retrouvailles se font encore meilleures, nettement plus douces et encore plus sensuelles que notre premier contact. Sevastiana est une hôtesse des plus accueillante, souriante et diablement sexy. Il est rare que je fasse des consultations à domicile. Il m’est arrivé de privilégier les personnes âgées, là je passe, je soigne et je m’en vais. Tandis qu’avec ma patiente actuelle, je ne dirai pas non à plus, beaucoup plus. En attendant ce moment, je reste le kiné professionnel que je suis. Je me permets certaines petites choses mais rien de bien méchant, juste de petits appels du pied pour qu’elle comprenne qu’elle me plait. Une évidence saute aux, un jour, nous serons plus intimes, bien plus intime. Bon dieu que le spectacle est fantastique, j’ai admiré Sevastiana se dévêtir et déjà quelques pensées coquines voire perverses se sont glissées dans mon cerveau. « C’est une certitude. » ma voix est rocailleuse mais j’essaie d’être le plus doux possible pour lui répondre, les étoiles dans les yeux. Cette femme est sublime tout comme sa décoration … C’est sur cette dernière que je pose ma prochaine question d’ailleurs. Si c’est d’elle, je trouve qu’elle très bon gout, j’ai repéré de jolies choses dans cet espace mais la plus belle pièce se trouve en face de moi. Eh bien vous avez très bon gout dans ce cas, c’est sublime. Bon courage car trouver ce qu’il nous fait envie n’est pas forcément facile. » Et je sais de quoi je parle, puisque je n’ai pas encore terminé non plus de décorer mon nid peu douillet. « On ne sait jamais, vous auriez pu croire que je profite … » Je lui fais un clin d’œil en terminant ma phrase avec un sourire. Clairement oui, je vais profiter pour la toucher, la faire frissonner.

Super Ivan à la rescousse de la demoiselle en détresse, je défais en un rien de temps le vilain soutif qui résistait. Je m’amuse ensuite avec elle, caresses pour faire glisser les bretelles, lèvres qui viennent se poser sur sa nuque offerte. Elle en joue aussi, elle penche sa tête pour me laisser encore plus libre accès, j’en profite largement et tendrement. J’aspire un petit peu, je lèche plus, j’embrasse à volonté. Je la prends dans mes bras, que la sensation est délicieuse … finalement je la relâche encore plus tendrement. Je ne sais pas la tête qu’elle fait mais, elle ne me repousse pas. Une bonne chose pour nous. Je me suis vengé et elle a assumé. Un point partout balle au centre … « Tout le plaisir était pour moi Sevastiana ! » Que plaisir en plus… Je la laisse reprendre place sur la table avant de la rejoindre, mes mains sur ses épaules, je commence de petits mouvements assez lents, érotiques presque. Voilà qu’elle se sent déjà bien, le soupir qu’elle vient d’émettre en est la preuve. Elle me parle de son tanga, je peux le lui retirer s’il me gêne. Habituellement la réponse est clairement non, cela ne me gêne pas mais cette fois-ci je pense que oui. « Ah oui ? Très bien alors … » J’ai un sourire sadique, je continue son massage, mes phalanges glissent naturellement sur son épiderme, je frôle le creux de ses reins, attrape délicatement son élastique qui s’enroule autour de mes doigts et qui vient glisser avec la plus grande des prudences sur ses longues et fines jambes. J’approche mon visage de ses fesses, laisse un vague souffle courir dessus avant de terminer de la dénuder et de laisser tomber le vêtement juste à portée de son regard. « La vue est tout simplement magnifique … » Son cul est vraiment à se damner, il est un appel au touché, au baisé et bien plus encore … Elle doit croire que je vais venir m’occuper de son intimité. Si une telle chose se trouve dans sa tête, elle se trompe largement. Enfin elle se trompe à moitié car je viens bien embrasser une partie de son corps mais, c’est son talon gauche qui fait connaissance avec mes lèvres. Un baiser y est déposé avant que je ne me penche pour aller embrasser son opposé et me remettre à la masser. J’ai envie de retirer mes vêtements aussi, non plutôt qu’elle le fasse elle-même. Le jeu est encore plus amusant quand l’autre déshabille …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Jeu 14 Juin - 11:06

L’idée de cette visite et consultation à domicile vient bien d’elle et j’ai eu la bonne idée d’accepter pour notre plus grand plaisir à tous les deux. Personne ne sera là pour nous arrêter, nous distraire … je n’ai pas de limite de temps avec elle puisqu’elle est ma dernière patiente du jour et peut-être de la nuit. Nous sommes naturels l’un envers l’autre, notre conversation est faite de bric et de broque pour apprendre à se connaitre encore mieux. Je l’écoute religieusement me parler de la décoration de sa maison et de son entêtement quand elle souhaite obtenir une chose. « On se ressemble là-dessus alors … » j’ai compris son double sens et ma réponse va lui démontrer à mon avis. Clairement, je la veux elle et aucune autre … je suis sous son charme et plus je commence à apprendre à la connaitre, plus je fonds. Elle aussi apparemment n’est pas insensible, ses regards, ses gestes et ses paroles me le font penser. « Rien ne me le dit en effet … » Une chose est certaine, j’ai son feu vert. Je vais oser et prendre les devants …

Son soutient gorge est retiré, j’ai embrassé pour la titiller au niveau de la nuque, j’ai le retour escompté, elle a frissonné et en redemande. Son corps entier est un appel à la tentation, j’ai appris que je pouvais continuer. Pour plus tard c’est noté. « Je n’y manquerai pas, c’est promis. » Elle sait que je vais de nouveau l’embrasser que je ne vais pas me gêner pour la garder contre moi et prendre mon temps. Nous sommes passé au massage, le jeu se durcit comme ma queue … Je la dénude intégralement, j’en profite pour la faire frissonner à nouveau. Cela marche, je vois tous les pores de sa peau se hisser, concrètement, elle va me supplier. Je me suis trompé, elle me provoque une nouvelle fois. Elle râle cette fois, je commence à rigoler doucement, on dirait tout de même un monstre tant le rire est légèrement sadique. « Vous aurez bien mieux comme vue bientôt. » C’est une promesse qu’elle en soit certaine. Je continue de la masser, je suis au niveau de ses mollets, une idée me vient, j’embrasse ses talons. Elle va peut-être me prendre pour un fétichiste, non j’ai juste une envie de couvrir son corps entier de baisers et les talons font partie du corps, de son corps. Elle écarte les cuisses, je peux y voir légèrement sa fente. Tentation suprême te voilà … Je pense que c’est un peu trop tôt donc pour me calmer -si puis-je l’être un temps soit peu avec cette femme …- je retourne au niveau de ses omoplates et vient embrasser à nouveau sa nuque. Cette fois, je prends plus de temps, je mordille même une petite parcelle de son cou. « Relève toi s’il te plait … » Pour la première fois, je la tutoie, je me rapproche d’elle à nouveau et maintenant qu’elle est entièrement nue face à moi. « Petite pause dans le premier massage pour que tu te fasses plaisir… Hier tu n’as pas eu cette occasion. » Concrètement, je lui demande de me déshabiller aussi. Je prends ses mains et les pose sur mon torse. Libre à elle de faire ce qu’elle souhaite désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Jeu 14 Juin - 11:07

Nous sommes sur la même longueur d’ondes, elle me le confirme à demi-mots, mais son regard et sa gestuelle en rajoutent une couche. Je ne la laisserai pas tranquille tant que je n’aurai pas eu ce que je souhaite, ce qui nous fait envie à tous les deux. J’ai un réel coup de cœur pour elle, cette beauté venue du froid, cette femme au regard si spécial, cette femme dont, je pourrais très bien tomber amoureux. « C’est bien plus qu’une impression… » Soufflais-je doucement, juste pour elle comme si nous étions entourés de monde alors que nous sommes seuls, tranquilles, en tête à tête.

Le premier vêtement est parti, son soutif est une histoire qui appartient au passé, de par mes baisers, je l’ai fait frissonner, les soins s’éloignent, le plaisir se rapproche à grand pas, très grand pas … C’est chaud et cela ne fait que commencer … Voilà le tour du tanga arrivé, sur son invitation, je lui ai retiré, j’ai pris mon temps pour admirer la vue, me faire désirer pour la suite. Enfin s’il y en a une … Je la taquine lui promets des choses pour notre futur pas si lointain. « Pas de soucis ! » Je suis certain de moi, j’ai encore en tête les mots qu’elle m’a prononcé hier au cabinet. Nous nous remettons à jouer tous les deux, les talons sont embrassés avant qu’elle n’écarte les cuisses pour me tenter encore plus. J’ai une vue imprenable sur sa fente, ma queue commence à se retrouver à l’étroit dans mon pantalon et dans mon boxer. Elle veut m’exciter et c’est plus que réussi. Je ne cède pas, pas vraiment en réalité car je retrouve sa nuque avec mes lèvres, je m’amuse tendrement avec elle, je sens qu’elle en frissonne et que je vais le payer sous peu. Elle est douée pour me faire languir. Voilà une barrière de franchie car je la tutoie désormais, elle ne me reprend pas, me laisse faire pour mon plus grand bonheur. Je ne la quitte pas du regard, elle lève la tête elle ne semble pas comprendre pourquoi, je lui fais cette demande. Assise sur le rebord de la table de massage, je saisis ses mains et les poses sur mon torse. Son air est coquin, elle veut jouer aussi. Je l’aide à se relever totalement, elle me fait face, un nouveau round va débuter.

Elle commence à déboutonner ma chemise en me regardant, nos regards se sont percutés et ne vont sans doute plus se quitter. Ma chemise glisse le long de mes bras, de ses doigts mon torse est dessiné, elle me contourne, vient se placer dans mon dos, en profite pour me mordiller le creux de mon épaule après avoir frôlé ma peau avec ses lèvres, un petit soupir de plaisir sort des miennes, c’est presque naturel mais pas surjoué. Mes flancs ne sont pas oubliés l’espace d’un instant. Elle arrive au niveau de ma ceinture, la défait rapidement, mon jeans est déboutonné avec une dextérité sans nom. Mon bas est descendu jusqu’aux chevilles, elle me retire elle-même mes chaussettes et mes chaussures avant de retirer définitivement mes tissus.

Me voilà en boxer juste à ses côtés, elle me caresse les fesses, m’arrache un frisson avant de revenir face à moi. Nous nous enlaçons, torse contre poitrine, sexe contre sexe. Je ne peux plus cacher à quel point, je bande pour elle. Elle me mordille l’oreille, geste sensuel et exquis « Hmmm ! » Je lui fais comprendre que cela me plait. « Et moi j’aime quand une femme pointe de cette manière pour moi. » Oui clairement nous nous désirons, nos voix sont aussi sulfureuses l’une que l’autre. « J’aime quand tu fais ça … » A peine, ai-je terminé ma phrase qu’elle se retourne se place dos à moi. Elle se frotte lascivement contre moi, je la laisse dégager ses cheveux sur le coté comme elle le fait et j’attrape finalement ses seins. Ses globes laiteux sont fermes imposant, naturel. Je les malaxe un peu avant de venir pincer ses tétons lorsqu’elle me demande si on continue le massage. Je souffle sur sa nuque avant de venir l’embrasser une première fois. « Si tu veux oui … mais je pensais te masser d’une autre manière Sevastiana » Je ne lâche pas ses pointes de plaisir, je repasse mes lèvres furtivement sur la parcelle d’épiderme qu’elle m’offre. « Je n’ai cessé de penser à toi depuis ton départ … » Un aveu sincère, franc avant de retourner pour de bon sur sa nuque, la pointe de ma langue se laisse aller le long de son cou, que je mordille aussi par moment. Cette fois c’est elle qui devra mettre fin à mes caresses buccales car je compte bien encore plus prendre mon plaisir désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Jeu 14 Juin - 11:07

Jamais, je n’aurais cru craquer de cette manière et aussi vite pour une patiente… cette dernière est spéciale tout de même, son regard révolver, son attitude un peu de peste, son corps de déesse au gout de reviens-y rapidement et surtout sa manière de jouer avec moi m’ont fait et me font encore devenir fou. Au premier regard, oui j’ai senti un truc, aux premiers mots cela a été pareil et cela enchainé. Vite, très vite, un peu trop vite. Mais je ne peux plus faire machine arrière, L’appel de la chair est bien trop fort, trop puissant pour résister. J’ai dit adieux à tout bon sens, j’ai embrassé sa nuque en défaisant son soutient gorge, j’ai soufflé sur ses fesses en retirant son tanga, j’ai embrassé ses talons pour ne pas aller m’occuper de son minou qui n’attendait que ça au moment où elle a écarté les cuisses. Je pense l’avoir frustrée comme cela a été mon cas hier, mon seul mot là-dessus a été vengeance et je l’assume pleinement. Cela devient toutefois compliqué car plus on avance, plus le jeu devient difficile à contrôler… Je meurs d’envie pour elle mais, je ne veux pas céder le premier, je ne veux pas la prendre pour une femme facile, chose qu’elle n’est sans doute pas. J’ai du respect pour elle et pour sa beauté.

Une demande, une réalisation et voilà que le jeu reprend de plus belle, j’ai guidé ses mains sur mon torse, elle a suivi sans sourciller, ses gestes sont lents, doux, sensuels, je la soupçonne de vouloir se venger. Je me retrouve en boxer et j’espère que la vue lui plait, elle m’a débarrassé de mon jeans et de ma chemise avant de revenir en face de moi. Nos corps sont collés l’un contre l’autre, elle me susurre des mots doux, coquins au timbre de sa voix, je frissonne, explose intérieurement … je n’en peux plus … pour en rajouter une couche, elle me mordille le lobe de l’oreille, geste parfait pour me faire craquer et ce n’est pas comme si, j’étais déjà dans tous mes états. Elle me pose une question, c’est vrai que je n’ai pas été précis, loin de là même avec tout ce qu’elle m’a fait. » Quand tu me … » je marque une pause pour me mordiller la lèvre et l’embrasser rapidement. « Quand tu me mordilles le lobe de l’oreille … » me voilà bien plus précis. Elle recommence et un nouveau soupir de plaisir se laisse entendre. Elle en rajoute une couche encore et cette fois, je ne peux résister, j’attrape ses seins pour les malaxer alors qu’elle s’est placée dos à moi. Son cul se frotte contre ma tige tendue, je ne suis pas insensible et réagit directement. Elle m’a offert une brèche, sa nuque est dégagée, je peux l’embrasser avec l’envie qui guide mes pas. Nous parlons de la suite, c’est sulfureux entre nous, je ne vois plus rien de son visage et ne peux que deviner son état du moment. « Oui, mais je souhaite connaitre tes envies aussi. » Voilà une révélation qui a le mérite d’être honnête. Je continue de m’occuper de ses seins en jouant avec ses tétons, les pinçant, les agaçants de mes pouces agiles après des années d’entrainement sur des consoles de jeux vidéo de première génération. Elle continue de se frotter contre moi activant de plus en plus mon érection en soupirant d’aise. « Tu ne peux même pas savoir à quel point je te désire Sevastiana » A la vue de mon érection, si elle doit le deviner. Je continue de m’occuper de sa poitrine généreuse, je n’ai pas réellement envie de cesser, j’ai envie d’elle tout simplement mais je veux rester correct avec cette divine créature car je pense ressentir bien plus que l’envie d’une partie de jambes en l’air. « J’ai envie de toi mais pas ici, je n’ai pas envie de me montrer bestial avec toi … » Voilà le couperet est lâché. « J’ai envie de découvrir ton corps, de l’embrasser de partout, de te faire l’amour sensuellement et pas te baiser comme une simple pute. » Les mots sont crus mais, j’espère qu’elle comprendra. Oui elle me plait, oui j’ai envie d’elle mais pas ici, pas sur cette table, je veux un endroit sensuel avec elle, une escapade érotique et sensuelle où nos corps pourront s’exprimer librement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sev -second rp-   Ven 15 Juin - 13:21

Je prends un mal, un plaisir à la torturer de baisers dans la nuque. J’aime le gout de sa peau sucrée mais aussi épicée, sensuelle, chaude … je craque complètement, je suis fou de désir pour elle. J’ai la chance de pouvoir la caresser, l’exciter et cela ne fait qu’augmenter, le jeu se fait de plus en plus chaud, sensuel, nous nous retrouvons presque à égalité, il ne me reste que mon boxer qu’elle me retirera quand, elle en aura envie. Cela ne nous gêne pas pour le moment, nous continuons la découverte de l’autre. Je commence légèrement à la dominer vu notre position, je suis bien mieux placé qu’elle pour ça. Ses seins volumineux sont dans mes mains, j’aime leur forme, la façon dont ils pointent et s’excitent. En parlant d’exciter, Sevastiana n’est pas en reste, elle frotte son cul contre ma bite qui se gonfle encore plus. Je reprends possession de sa nuque, l’embrassant avec envie, avec passion et avec une pointe de fermeté, elle voulait découvrir un peu cette partie là de ma personnalité, elle est servie. J’aime sentir sa main dans ma nuque pour m’encourager à continuer et c’est ce que je fais sans me faire prier en l’écoutant pousser quelques soupirs de plaisirs. Un premier aveu est sorti tout seul, je me sens en confiance déjà avec elle. Chose somme toute assez rare car je suis du genre méfiant. Elle sourit avec mes mots, je la regarde et étire légèrement mes lèvres à mon tour. Elle a envie de savoir comment, je comptais la masser donc ? Je la regarde avec envie, un léger rire dans mes iris. « Mes mains sur ton dos, j’aurais été sensuel dans mes gestes avant d’arriver à tes fesses pour m’occuper d’elle aussi en y déposant quelques petits baisers et je t’aurais demandé de te retourner pour venir t’embrasser et commencer à m’occuper de toi autrement… » Ma voix est à peine audible sur la fin, ne cachant plus un désir infini. Sa main est toujours dans ma nuque alors que je viens titiller son lobe d’oreille avec le bout de ma langue. Son autre main est déjà sur ma queue encore cachée par mon boxer, voilà un second aveu, cette fois ce dernier est totalement inutile, elle sent très bien à quel point je bande pour elle. « Cela te plait ? » Question idiote, elle continue de me caresser donc la réponse est sans doute que oui, cela lui plait. Ses gestes sont lents, me rendent encore désireux de son corps de déesse. Mon désir est encore évoqué, elle peut très bien mal le prendre tout comme le contraire. C’est une réponse positive qu’elle m’offre. Notre baiser est passionné, nos langues se rencontre pour la première fois et fusionnent déjà presque. C’est bon de l’embrasser de cette manière … Elle vient attraper mes mains et me demande de la suivre. Le sac restera là, je ne veux pas la dominer aujourd’hui … « Avec plaisir. »

Je la laisser me guider en ne cessant de la regarder, une porte se trouve au fond de la salle de massage, je me demande bien où elle m’entraine. Sevastiana ne tarde pas à répondre à mon interrogation comme si elle avait lu dans mes pensées. « La pièce parfaite pour la femme parfaite … » Autant dire que c’est dans un lit que j’ai envie de le faire pour la première fois avec elle. J’ai le temps de découvrir ce nouvel endroit qui va certainement nous servir de terrain de jeu le canon et moi. Je repère un fauteuil avec un repose qui pourrait très bien accueillir quelques galipettes et surtout un lit gigantesque … lui y faire l’amour va être paradisiaque. Je détourne les yeux une seconde et aperçois une malle … cette dernière me fait penser que cela pourrait être l’endroit où sont rangées ses menottes. Toutefois mon attention se reporte sur Sevastiana qui est proche du lit, elle y monte à quatre pattes, démarche sensuelle au possible, le cul qui remue légèrement avant de se placer sur le dos, les mains sont placées au-dessus de sa tête et ses jambes rapprochées de manière assez sexy, elle me nargue gentiment en me demandant le programme et en me nommant docteur Dragomir… Ah oui c’est comme alors ? Très bien elle va me le payer … Je souris en rapprochant du lit à mon tour, ne cessant de la regarder et de détailler son corps nu. « Court de biologie mademoiselle Dima et plus particulièrement découverte du corps masculin pour vous et du corps féminin pour moi… » Je pose un genou sur le matelas, lui laissant tout le loisir de regarder mon érection. « Qu’est-ce que tu es magnifique bon sang… » A peine, ai-je terminé ma phrase que je viens l’embrasser tout aussi passionnément en m’allongeant à ses côtés. Cependant, je m’attarde un peu moins sur sa bouche, son corps entier m’appelle… Je commence mon exploration, je dépose de petits baisers sur sa mâchoire, sa nuque maintenant que je sais qu’elle aime ça. C’est assez furtif avant d’arriver à l’intersection entre sa nuque et son buste, droite ou gauche, je dois me décider en un millième de seconde. Finalement, je choisis de m’éclipser vers l’opposé du cœur. Mes baisers son rapide, ma langue y traine aussi sa pointe avant d’arriver à sa clavicule que je mordille légèrement avant de reprendre ma découverte, je reproduis exactement la même chose pour aller vers sa clavicule gauche que je mordille aussi. Je lance de petits regards à Sevastiana pour savoir si cela lui plait, sa peau est légèrement marquée déjà. Me voilà à la naissance de ses seins, je me fais plus lent, mon souffle est plus court, mes cheveux me gênent un peu, je replace une mèche pour pas les bouffer et bouder mon plaisir. Je commence cette fois par le galbe du sein gauche, je ne laisse aucune parcelle de sa peau tranquille, je ne touche pas encore à son téton déjà pointé. Ma main gauche a décidé d’aller s’amuser avec la pointe droite. Je suis joueur « Coucou toi … » Soufflais-je pour déjà agacer la pointe avant de passer un premier coup de langue dessus et de le prendre totalement en bouche pour téter tel un nouveau-né tout en regardant les réaction de la femme dont, je suis sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sev -second rp-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sev -second rp-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp terminé-
Sauter vers: