loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sultane - Shin

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Sultane - Shin   Lun 11 Juin - 13:45

Je me pensais perdu pour l’art après l’arrêt de mes études et depuis mon entrée au Jardin comme tulipe. Mais depuis, je l’ai rencontrée. Qui ? Cette danseuse sur qui j’ai posé les yeux un soir alors que j’allais rendre visite à Nephtys. Savoir qu’elle va venir me voir, me replonge dans ce souvenir. Je me rends dans mon salon et me pose quelques instants afin de tout bien me rappeler avant de la recevoir, tout est prêt, elle pourra poser pour moi sur mon lit. Ma chambre nous servira d’atelier.

J’ai rendez-vous avec Nephtys et pour que nous puissions nous voir, elle m’a donné rendez-vous dans son club la Nigelle rouge. Simple pratique et excitant aussi. J’ai noué avec la patronne des lieux, un lien qui pourrait nous pousser un peu plus loin qu’une simple amitié, je ne sais pas si nous irons jusqu’à coucher ensemble mais, cela pourrait en prendre le chemin. Je ne connais pas spécialement le lieu alors pour la soirée, je me suis quelques peux sapé, costume noir, chemise blanche, cravate noire, montre de luxe et chaussures habillées. Un men in black dans toute sa splendeur à faire devenir jaloux Will Smith. Je ne suis pas arrivé en retard, je n’aime pas ça, du tout même. Cela me met hors de moi. S’il y a une chose avec laquelle, je suis intransigeant sur ma personne, c’est bien la ponctualité. J’arrive difficilement à me l’expliquer mais, je regarde moins celle des autres. Je suis patient et je me dis que cela peut leur arriver d’être en retard. Je me poste au bar, c’est là qu’est notre point de retrouvailles. Je commande un verre, un whisky pour être précis et au bout de dix minutes, un homme vient me trouver, il me demande si je me nomme bien Shin Bak, j’acquiesce de la tête pour lui faire comprendre que la réponse est positive, que je suis bien cette personne. Je lui demande ce qu’il me veut, je suis assez surpris, intrigué. Il me répond qu’il est là de la part de sa patronne, cette dernière doit malheureusement reporter notre rendez-vous à une date ultérieure et qu’elle me contactera elle-même pour que l’on se voit. Fait chier … Je n’ai pas le choix que de comprendre. Toutefois, puisque je suis sur les lieux, je compte bien profiter de ma soirée et je fais bien puisqu’après le départ de l’homme, une musique débute, les hommes présents près de la scène, ne savent déjà plus se tenir, ils sifflent, hurlent … et je comprends vite pourquoi. C’est une véritable poupée qui vient d’entrer sur cette scène. Je me rapproche aussi, envouté par se visage si fin, délicat, presqu’enfantin. Elle a tout pour plaire … Sultane est captivante, son sourire est mutin, on sent qu’elle s’amuse dans ce qu’elle fait … d’un coup nos regards se croisent, nos prunelles ne se quittent plus. Cela dure, une, deux voire trois secondes mais cela me suffit …

D’un coup, je suis retiré de mes pensées, je soulève ma grande carcasse et remets en place ma chemise dans mon jeans noir. On vient de sonner, il s’agit probablement de celle qui m’a captivé et qui m’a redonné l’envie de me remettre à peindre. Je ne sais pas ce qui pourrait se passer de plus mais je me dis que pourquoi pas … elle est mon style de nana ! Je regarde au travers de l’œil de bœuf et aperçois que c’est bien elle. Je retire la chaine et déverrouille pour lui ouvrir. « Bonsoir ! » Dis-je avec un grand sourire. « Tu es superbe. » Un compliment n’a jamais arraché la bouche d’un homme mais bien un sourire à une femme. « Ne reste pas dans l’entrée, entre, je t’en prie. » A le savoir vivre coréen n’est pas qu’une légende, non, non c’est une réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Sultane - Shin   Dim 17 Juin - 19:37

Cela aurait dû être une soirée gâchée, j’aurais dû rentrer chez moi et tout oublier avec un film devant lequel, je me serais endormi. Mais le hasard l’a placée sur ma route. Au moment où j’allais terminer mon verre, m’en aller, la musique a retenti, le cabaret s’est embrasé, enflammé. Je n’avais jamais vu une telle ambiance de ma vie. Curieux, je me suis rapproché moi aussi de la scène. Une jeune femme au visage d’ange et aux ailes de démon dans le dos. Il n’y a pas que cela qui m’a claqué dans l’œil, son corps aussi. Ce dernier était encore couvert d’un déshabillé transparent noir au début de sa prestation. Son déhanchement m’a fasciné, je n’ai pas pu me détacher d’elle, observant chacun de chacun de ses mouvements précis, sensuels, gracieux … mon imagination se laissait aller à l’indécence perverse de nous imaginer seuls dans une pièce où elle ne danserait que pour moi. Elle se continue tout son spectacle avec la même énergie, le même tonus et rend toujours dingue les hommes et moi aussi d’ailleurs. C’est après sa prestation que nous nous sommes croisés, un jeu de regard et je l’ai abordée. « Bonsoir. » Mon accent asiatique me fait rouler légèrement mes « r », cela me gêne un peu mais cela ajoute du charme d’après certaines femmes. Avec elle, je ne le sais pas mais je suis tout de suite senti bien… nous avons commencé à bavarder et cela s’est enchainé …

Une semaine s’est déjà écoulée depuis notre rencontre, je vais la recevoir chez moi, nous pourrons y être tranquille, je pourrai lui poser une question qui me travaille, au moment de sa sortie, la foule a scandé un truc, je l’ai à peine retenu et je suis certain que je vais écorcher le mot. Je suis heureux qu’elle ait accepté de poser pour moi, j’avais besoin d’un déclic, d’une muse pour m’y remettre. J’ai eu les deux en la regardant danser. Au moment que l’on frappe à me porte, je me trouve être entrain de repenser à notre rencontre, souriant, je vais lui ouvrir. Je regarde en me pinçant les lèvres, je ne peux que la complimenter, réellement sa robe lui va à merveille, le bisou est sensuel tout comme le câlin que l’on se fait, j’ai de la chance, elle semble être aussi tactile que moi. A son tour, elle me complimente, cela me fait sourire. Je trouve cela mignon de sa part. « Je te remercie. » Elle pénètre dans mon intimité, dans mes secrets, là où peu de femmes peuvent se vanter d’être entrée et d’avoir visité. Je me passe un pouce sur mes lèvres, je souris encore. « Oui c’est toi qui m’en a redonné envie. Tes mouvements étaient si sensuels et son visage est si angélique… » Oui je suis entrain de lui dire qu’elle me plait. « Celui qui doit être flatté cela devrait être moi car tu as accepté. » Je suis sincère, je n’ai plus peint depuis des lustres et je ne sais pas ce que cela va donner. « Tu n’es pas trop stressée ? » Je ne cesse de la dévorer du regard, je suis encore un inconnu pour elle mais elle est présente, chez moi pour me servir de modèle et cela me rend fou de joie. « Avant d’oublier, le soir où nous nous sommes rencontrés, le public n’a cessé de scander Nadra … Nadra .. julya … cela veut dire quoi ? » je dois m’y reprendre à deux fois pour sortir approximativement le mot que je ne connais pas du tout. « Je vais t’expliquer comment va se dérouler la séance si cela peut te donner une idée de ce qui va t’attendre. » Je me retourne et je me dirige vers le pas d’une porte. « Souhaites-tu quelque chose à boire ? » Je manque à mes obligations … mauvais ôte que je suis … « Cela ne sera pas du nu pour commencer, cela ne se fera si tu te sens à l’aise avec moi. » Je tente de la mettre à l’aise une fois de plus, mon ton est léger et frais. « De toute façon, j’aimerais commencer par le fusain par les traits de ton visage avant de dessiner ta silhouette toujours avec cette technique et je trouve que cette robe… te va à ravir. » Un détail attire mon regard, un jeu d’ombre et de lumière, bon l’endroit est un peu osé mais sincèrement, je m’en moque par contre elle … je ne sais pas comment elle pourrait réagir. Entre la naissance de ses seins et le début de sa robe, il y a un clair-obscur qui est juste parfait qui donne envie de dessiner … de la dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
 
Sultane - Shin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shin-Sephiroth projet feu/eau 13X
» [Dimension Police] Shin Jigenrobo no Chikara !
» Donjon des Larves [2.0]
» Shin - Q.E.C
» Shin-Sai veut vous rejoindre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp terminé-
Sauter vers: