loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katarina Bobic

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Katarina Bobic    Jeu 21 Juin - 11:38

Toute petite, je le savais déjà, je suis différente. Non pas physiquement ou mentalement mais bien, dans ma sexualité. Je n'ai jamais rêvé de prince charmant ou de beau chevalier qui est venu pour me sauver ou pour me kidnapper. Mes parents n’y ont réellement jamais attention, faire embrasser ses poupées alors qu’elles étaient toutes deux de la gent féminine ne leur a pas mis la puce à l’oreille, pour eux il s’agissait de jeu d’une gamine qui avait trop d’imagination dans cette ville qui pleurait encore ses enfants, ses petits anges remontés aux cieux après une guerre cruelle qui a touché le pays. Nous avons fui Zagreb par peur qu’elle ne soit touchée, ma mère n’a pris qu’une petite valise pour nous deux, mon père lui devait rester, il devait couvrir le conflit … Journaliste reporter, c’est lui qui avait affecté à cette lourde tâche. Nous avons pris la direction de l’Allemagne, j’avais quatre ans au moment de notre départ et dix au moment de notre retour. Oui nous avons passé six longues années loin de notre ville, loin de notre maison, loin de notre vie.

Mon adolescence a été calme, je savais ce que je voulais faire et je me donnais toutes les chances d’y arriver. Toutefois, un évènement a perturbé ma petite vie tranquille : le divorce de mes parents. Duquel est-ce la faute ? Je n’en sais rien mais mon père a pris la porte après de nombreuses disputes entre ma mère et lui. Je me suis retrouvée à nouveau seule avec ma mère qui a tenté à maintes fois de m’expliquer le pourquoi du comment. Mon père l’avait trompé à plus d’une reprise durant les six années où nous nous trouvions en Bavière et une petite fille -une autre- était née de ses infidélités.

J’ai seize ans au moment de la rencontrer, non pas cette sœur que je ne connais pas, mais bien cette jeune femme d’une vingtaine d’année, grande, rousse, les yeux verts … une poitrine resplendissante et assez opulente qui se trouve être la jeune et nouvelle collègue de ma mère au centre aéré … j’y travaille moi aussi pour un job d’été et c’est avec elle que je fais équipe en partie… je sens mon estomac se nouer dès que je la vois, mon cœur palpite de plus en plus fort à chaque sourire, à chaque mot gentil … J’en parle à ma meilleure amie, elle se met à rire pour elle, le constat est simple comme bonjour, je suis amoureuse pour la première fois de ma jeune vie. C’est vrai que Svetlana me plait, un peu, beaucoup, énormément même … mais je suis sans doute bien trop jeune pour elle … et qu’elle préfère sans doute les mecs … L’été se passe en toute simplicité, nous nous cherchons souvent du regard avec la jolie rousse mais rien de plus jusqu’à un soir. Alors que je m’apprête à quitter mon travail, elle me demande de l’attendre. Anxieuse, je le fais en serrant la lanière de mon sac, je ne me suis jamais retrouvée dans cette situation. LA voilà, le stress monte à son paroxysme, elle me sourit, j’ai envie de fondre et c’est ce que je fais lorsqu’elle me regarde de manière sérieuse. Sans un mot, elle vient m’embrasser, je délaisse la lanière de cuir et attrape doucement son visage et prolonge le baiser. Elle détache ses lèvres des miennes et me murmure qu’elle espérait ce genre de réaction que je lui plais. Je n’en reviens pas, je lui plais et je me mets à rire un peu nerveusement, elle me demande pourquoi je réagis ainsi alors je lui explique tout … nos doigts viennent s’entrelacer tendrement, elle me comprend et me dit qu’elle va me servir de guide … Cette histoire va durer finalement deux ans dans le plus grand des secrets.

La suite de ma vie est peu intéressante, je me concentre sur mes études suite à ma rupture avec Svetlana, la différence d’âge a eu raison de notre couple, de notre amour … je suis passée à autre chose, elle ne voulait pas vivre de la même manière que moi notre couple … restée cachée n’était pas pour moi … j’ai réussi, j’ai entamé mes études de vétérinaire. Je rencontre d’autres jeunes femmes avec qui je flirte, avec qui je m’amuse sans être sérieuse. Je suis sérieuse dans mes études et rien de plus …

J’ai enfin rencontré ma jeune sœur … elle m’avoue avoir peur elle aussi de notre relation, j’en rigole … finalement ce n’est pas un mal d’être l’ainée et surtout d’être déjà tata … oui elle est déjà maman d’un petit garçon et attends déjà des jumeaux qui pourraient être en vérité des jumelles … Dans un autre sens, j’ai rencontré dans une manifestation, une jeune femme, un véritable canon … nous avons commencé à faire connaissance et je l’ai invitée à prendre un verre chez moi, je vis seule désormais, ma mère s’est remariée et mon beau père est un connard fini … pour lui l’homosexualité est un pêché … s’il savait ce que je pense de lui ce crétin !! Qu’il aille se faire foutre … C’est au travail que je la rencontre … elle dont je tombe sous le charme immédiatement … je l’aborde, elle ne semble pas réticente à discuter et à faire connaissance … finalement chez moi tout se fait naturellement … un premier baiser, un second et je vous laisse imaginer la suite … Autant dire qu’elle n’a plus quitté mon domicile depuis.

Nous formons un couple assez solide et sincère, je ne me cache pas avec elle et je l’embrasse en pleine rue si j’en ai envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Katarina Bobic    Ven 22 Juin - 13:43

Je suis née et j’ai grandi ici dans la citée des anges. Ma mère m’a élevée seule et je n’ai jamais manqué de rien sans être pourrie gâtée. • Enfant, j’étais déjà une forte tête, j’ai un visage angélique mais, il ne faut pas trop me provoquer. Je n’ai pas hésité à mettre de la colle dans les cheveux d’une autre gamine car elle prononçait des termes racistes et surtout anti hispanique … • J’ai pour principal défaut d’être assez impulsive mais je suis aussi : gourmande, râleuse pour vous donner que trois de mes défauts. • Bon je n’ai pas que des défauts non plus … je suis une fille généreuse, engagée et certaines personnes me qualifie aussi de volontaire ou travailleuse. • C’est à 16 ans que j’ai compris que je préférais les femmes. C’est avec une jeune femme d’une vingtaine d’année que j’échange mon premier baiser. Cette grande rousse aux yeux verts à la poitrine resplendissante et assez opulente est la nouvelle collègue de ma mère. Nous garderons secret près de six mois notre couple avant qu’elle ne me quitte pour retourner avec son ex-petite amie. • Cette première rupture me fait péter les plombs, j’ai besoin de me défouler … un de mes profs au lycée sent les soucis arriver, il me conseille un soir d’aller voir la salle de boxe où il s’entraine car il pense que cela pourrait me faire du bien. Dans un sens il n’a pas tort, cela me défoule mais cela me rend un peu plus bagarreuse aussi … • j’apprends à aimer ce sport, je m’entraine aussi souvent que je le peux désormais. • Après le lycée, je me cherche encore, j’ai un diplôme de secrétaire mais cela ne me tente pas, j’ai besoin d’un peu bouger mais pas forcément de voir les gens. Je fais une formation qui m’entraine dans un concours, celui-ci est pour travailler aux archives, cela me plait. Finalement, je réussi à décrocher un poste à la mairie au bout de six mois. • Il y a quelques mois (dix pour être précise) de cela, je sors avec des amies de la salle, une d’entre elles a eu écho de combats clandestins, c’est brutal, excitant et nous sommes de grosses curieuses. Nous nous y rendons sans trop savoir ce qu’il va se passer pour nous … pour moi … Dans le public, je regarde une autre femme, une petite hispanique qui me fait un peu d’effet, nous échangeons des sourires, des regards langoureux … je ne le savais pas mais elle est accompagnée et sa chérie semble du style jalouse, elle vient me trouver, me bouscule en m’insultant … très vite cela dérape et nous commençons à nous battre, je la frappe au visage une dernière fois avant que l’on ne soit séparée par les organisateurs qui nous disent que si l’on souhaite se mettre sur la gueule c’est dans le ring et nulle part ailleurs … pour moi c’est ok, elle m’a provoqué et je souhaite lui faire payer. Visiblement l’autre nana souhaite en découdre aussi. Vu que je n’avais prévu ça, je dois combattre en jeans. Je morfle pas mal mais l’autre prend encore plus cher que moi, je la mets ko grâce à un crochet du gauche. Sa copine vient la récupérer, elle me lance un regard noir … salope d’allumeuse … tout ce qu’elle voulait c’est que sa copine se mette en rogne pour elle … • Je suis conduite à l’hôpital, je suis ouverte à l’arcade et c’est finalement là que je vais la rencontrer, ma belle infirmière • Elle me pose des questions en souriant, elle est charmante, je ne semble pas non plus la laisser indifférente ou je me fais encore des films. L’avenir le dira. • Je recroise mon infirmière quelques jours plus tard par le plus grand des hasards, elle court dans le même parc que moi. Je ne devrais pas mais j’ai encore un peu en travers la gorge ce qui s’est passé l’autre soir mais dans un autre sens cela m’a plu aussi … un nouveau sourire est échangé alors que nous nous étirons côte à côte finalement, elle me demande si cela va mieux, j’hoche de la tête avant de la remercier. Finalement un poil trop impatiente, je l’invite à prendre un verre … elle accepte, oh joie !! Rendez-vous est pris pour le soir même • Le rencard c’est tellement bien passé que nous nous sommes revues assez souvent et que nous avons terminé dans le même lit. • Elle n’aime pas trop que je me batte encore dans les combats clandestins c’est la principale raison de tension entre nous et ce qui nous empêche un peu de nous mettre réellement en couple … • Aujourd’hui, je me sens un peu perdue, j’ai tenté de noyer les désillusions de nos disputes dans les bras d’autres femmes mais je craque réellement trop pour mon infirmière …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
 
Katarina Bobic
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste des comptes & Level invocateur
» Compo de psychopathe
» Katarina
» Katarina [MAJ : ]
» [Annulation de mariage] Rolendiendelasource / Katarina - CLOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: personnage-
Sauter vers: