loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katinka

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Katinka   Lun 23 Juil - 9:44

Voilà quelques semaines que mon meilleur ami m’a invité à partir en vacances avec lui sa sœur et surtout sa mère. Cette dernière est une veuve de quarante et un ans et est franchement une putain de bombe. Quel homme ne rêverait pas de procurer des coïts à une femme telle que Katinka ? Sincèrement je n’en connais pas un seul … Elle est des plus sexy avec de jolies formes et un visage tendre. J’aimerais lui donner ou lui redonner le sourire en plus de m’occuper d’elle. Je bande clairement en y pensant. J’ai été chercher après mon boulot mon passeport et le questionnaire qui me permettra de fouler le sol australien. Oui en plus d’être en compagnie de mon meilleur pote de sa sœur et de sa bombe de mère, je vais pouvoir visiter un peu le pays des kangourous si je ne suis pas occupé à défourailler la chatte de la milf. J’y crois sincèrement …

Pour le moment tout a été parfait, de l’arrivée en fanfare à l’aéroport avec la famille au complet, en passant par l’embarquement où, j’ai légèrement dragué une des hôtesses -ce qui a été éclaté les plus jeunes et peut-être rendue jalouse Katinka- et le vol où nous nous tous déjà pas mal amusé et où surtout j’ai pu déjà échanger quelques regards complices voire langoureux avec la jolie blonde. Je sais que je vais bientôt la mater en maillot de bain et bien que j’aie l’habitude de voir des femmes nues, c’est la fête dans mon slip en y pensant. Jusqu’à l’arrivée où nous avons découvert nos chambres et ce coin de paradis. Sydney s’ouvre rapidement à nous, je partage ma piaule avec le frère et la sœur, Katinka dort dans la chambre d’à côté. Ses enfants décident d’aller voir ce que la piscine offre comme confort, je leur ai promis de les rejoindre après, je dois faire quelques trucs avant comme aller remercier leur mère seul à seul. Je suis encore en jeans troué baskets blanches et chemise style de base-ball soit ce que je portais durant le vol, je n’ai pas encore spécialement envie de me changer. Je le ferai plus tard sans doute… Je sors de ma chambre et viens frapper doucement à sa porte que j’ouvre une fois que le son de sa voix c’est porté à mes écoutilles. « Madame Szabados, je voulais vous remercier pour l’invitation… » Je suis bouche bée devant sa beauté, oui je fantasme clairement sur elle et je ne me gêne pas pour lui faire comprendre avec un regard soutenu. Finalement, je détourne le regard, je remarque que sa chambre est légèrement plus grande que la notre avec un lit de deux personnes et sans doute une grande salle de bain ou elle pourra laver ce corps si généreux. Les baies vitrées laissent entrer les rayons d’un soleil radieux, ils illuminent la pièce d’une manière presque surréaliste. Je me rapproche de la quarantenaire pour encore mieux laisser nos prunelles se croiser. « Je suis certain que ces vacances seront magiques. » Je le dis en toute innocence et pour une fois sans arrières pensées, enfin quoi que …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Katinka   Lun 23 Juil - 9:50

Je suis un fêtard, j’aime mettre de l’ambiance partout où je me rends. C’est naturel chez moi et je pense que c’est ce qui a poussé le jardin à m’engager alors que ce n’était pas gagné selon moi. J’avais pensé que l’entretien s’était assez mal passé, j’étais dégouté car je voulais absolument ce job et quand ils m’ont rappelé pour me confirmer que j’avais le poste, j’ai sauté de joie. Will était avec moi ce jour-là et nous avons fêté cela ensemble. Si je vous raconte ce petit passage de ma vie, c’est pour vous dire que mon amitié avec lui est forte et que rien ne pourra nous diviser… enfin presque rien car j’ai la mauvaise idée de fantasmer sur sa mère depuis que je l’ai rencontrée. Je n’en peux rien et n’ai rien envie de faire pour contrarier ce fantasme. J’ai remarqué que cela ne lui avait pas plus que je me suis mis à draguer un peu lourdement l’hôtesse sous le regard hilare de Will. Si Katinka savait que je l’ai fait exprès pour tester sa réaction, je ne pense pas qu’elle aurait été la même au final. Cela a marché, elle a été jalouse pour mon plus grand plaisir.

Je suis décidé à aller la remercier dans sa chambre, je vais profiter que nous soyons un peu seul pour tenter une approche voire plus même. Je sais que nous avons un peu de temps devant nous. Will et sa sœur ne reviendront pas avant un bon moment. Nous pouvons nous laisser à loisir de nos envies. Son fils ronfle comme ce n’est pas permis, j’en ai fait la douloureuse expérience durant quelques nuits déjà, en effet il est déjà venu dormir chez moi et je le soupçonne de vouloir se faire l’amie de ma sœur que j’héberge pour le moment. Qu’il le fasse si cela lui plait, cela m’amuserait personnellement. Elle se met à rire après m’avoir dit que je pouvais la nommer par son prénom car elle se sent vieille. Elle blague, j’espère … putain si cette femme est vieille que serais-je donc ? Un têtard ? Je lui souris et je replace une mèche de mes cheveux. « C’est noté Katinka. » C’est une réponse simple avec une voix douce que je formule, pas besoin de plus après tout. Un compliment sur les vacances à venir la refont sourire, nous sommes sur la même longueur d’onde.

Elle en vient à me casser un peu en me disant qu’elle a besoin d’une douche. Je n’ai pas le temps de répondre que la voilà partie dans la salle de bain. Je ne peux m’empêcher de la regarder se retourner et voir son joli corps se mouvoir dans son haut rouge style alerte à Malibu, la fameuse série des années quatre-vingt-dix. Son cul est superbement mis en valeur dans son micro-short en jeans. C’est un véritable canon qui disparait. Je viens à me mordre le pouce, j’ai une magnifique occasion qui s’offre à moi dès à présent. Je retire déjà mes baskets et mes chaussettes, pour qu’elle ne m’entende pas. La tentation est trop grande, an avançant, je déboucle ma ceinture et fait glisser mon jeans qui retombe de manière sourde sur l’épaisse moquette. Me voilà en boxer et en t-shirt. Un début d’érection se laisse voir sous mon boxer. Encore un vêtement de moins car mon t-shirt valse dans la pièce, je ne sais pas où il a pu atterrir, je ne m’en soucie guère, j’arrive à la porte de la salle de bain que je pousse légèrement, elle est déjà sous la douche et ne peut me voir encore et certainement pas m’entendre. Je retire mon boxer et me glisse en sa compagnie sous la douche, viens déposer un premier baiser presque chaste sur sa clavicule nue et arrosée par l’or transparent. Je me colle contre elle et passe mes mains sur ses reins. Elle peut sentir mon sexe durcir pour elle désormais. « J’ai résisté trop longtemps Katinka … » Je viens embrasser de manière bien plus sulfureuse sa nuque, elle peut me repousser à tout moment, je l’accepterais mais je ne le comprendrais pas tellement avec ce que j’ai vu plus tôt. « J’ai tellement envie de … toi … » Oui je la tutoie déjà mais le désir est si grand que je ne peux faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Katinka   Mer 25 Juil - 7:00

Je suis en compagnie de la femme qui me fait fantasmer depuis des années et cette fois plus rien ne va nous empêcher de céder à nos envies. Le lit proche de nous va accueillir nos ébats, j’en suis quasiment certain. Ls vacances ne seront pleinement réussies que si nous couchons ensemble, je la désire et je sens qu’elle possède elle aussi cette envie que je m’occupe d’elle avec la passion qui m’anime. Je vais lui faire comprendre certains signes et si elle m’en envoie, j’y répondrai favorablement. Elle craquera, je lui ferai oublier la peine qu’elle éprouve depuis la disparition de son mari. Cela a été un tournant dans sa vie et dans la mienne aussi car je suis venu plus souvent chez elle pour réconforter Will ainsi que sa sœur. J’en aurais bien fait de même avec la jolie veuve mais, à chaque fois que j’avais une opportunité d’être seul avec elle, j’étais dérangé.

Dans sa chambre, je l’ai remercié avant de me faire sommer de partir car elle devrait prendre sa douche. Cela m’a donné une idée, aller la rejoindre et lui donner son premier coït sous la douche, Je me déshabille par étape en avançant pour me rendre moi aussi sous l’eau. Elle ne s’est rendue compte de rien jusqu’au moment de mon baiser sur sa clavicule. Elle ne me repousse pas pour notre plus grand plaisir, celui qui me tiraille et me déchire depuis autant d’années. Quelques aveux plus tard, je laisse enfin mes lèvres se poser sur une partie bien plus érotique de son corps. Elle me parle de ses craintes, celles de nous faire surprendre en pleins ébats. « Ne t’inquiète pas, nous ne nous ferons pas surprendre. Tes enfants en ont pour un petit moment encore. » Voilà sa main sur ma queue, elle commence doucement à me caresser alors que mes mains remontent sur ses seins. Je commence à les malaxer avec une envie monstre, enfin je les tiens entre mes mains, de mes phalanges, j’agace ses pointes sans mesures. « Tu es si belle… » Murmurais-je dans au creux de son oreille droite. L’eau nous arrose simultanément maintenant, je suis toujours dans son dos trempé et heureux d’être dans notre situation. « Katinka j’ai tellement rêvé de ce moment … si tu savais le nombre de fois que je me suis branlé en pensant à toi … » Elle m’a fait des aveux à mon tour et ce avec une fois des plus excitée, alors que les doigts qui composent ma main gauche prennent la direction de son intimité. Arrivé à cette dernière, je commence de petits cercles avec deux phalanges. Je suis déterminé à la faire jouir une première fois sous mes doigts. Dès lors, je reprends mes baisers sur sa nuque, mais cette fois, je le fais réellement à l’arrière de celle-ci, elle aura une marque -la mienne en l’occurrence- mais elle pourra la cacher avec la jolie chevelure dorée, les pointes de mes pulpes l’ont pénétrée pour une première fois, libre à elle d’échanger nos positions ou de m’entrainer ailleurs si tel est son désir. Elle peut faire de moi ce qu’elle souhaite, peu importe le moment ou l’endroit, si elle a envie de se faire culbuter par mes soins, je rappliquerai et la satisferai tel l’être diabolique que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Katinka   Mer 25 Juil - 19:57

Nous sommes nus dans sa salle de bain et sous sa douche. Je ne souhaite que cela ne soit pas un rêve que nous soyons enfin en tête à tête avec la sublime Katinka. Je la couvre de baisers, de louanges tout en commençant à la caresser. Elle semble désireuse et en redemande également. Je ne me fais pas prier et attrape ses seins généreux à pleines mains pour lui procurer le plaisir qu’elle mérite. Je bande véritablement pour elle en pensant à ce cap que nous sommes entrain de franchir ensemble. Je lui vais lui démontrer qu’elle peut plaire et qu’elle plait toujours. Je vais la traiter telle une déesse en la démontant dans tous les sens. Je veux qu’elle se souvienne à jamais de cette première fois ensemble, qu’elle mouille en y pensant durant les moments où je travaillerai et durant lesquels, je ne pourrai pas limer sa chatte. J’aime la manière dont elle me branle, c’est doux et presque innocent encore. Je sens qu’elle doit retrouver ses sensations. Je me porte déjà volontaire pour qu’elle s’entraine. Ma queue est sa disposition jour et nuit si elle le désire. Notre contact se fait encore plus intense sous son impulsion. Elle est venue véritablement se coller contre moi avant de poser sa tête sur mon épaule, nos regards se laissent fondre l’un en l’autre avant que nous ne nous embrassions pour la première fois. Nos langues se trouvent rapidement, elle se mettent à jouer directement, elles valsent, se quittent, se retrouvent encore plus passionnément. Je suis dans un rêve, ce n’est pas possible là. Pitié si je suis plongé dans un monde d’illusions, ne me ramenez pas. C’est trop merveilleux que pour le quitter. J’enfonce un plus profondément mes doigts dans sa vulve, elle ondule pour m‘accompagner avant de me demander de la prendre car je la rends folle selon ses termes. Un large sourire se dessine sur mes lippes, quelle demande fabuleuse. La femme avec qui j’ai toujours rêvé de coucher me demande de m’occuper d’elle dès à présent. Doucement, je retire ma bite de sa main, je grogne un peu car j’aime la sentir à cet endroit mais voilà, je vais enfin pouvoir visiter son graal. Je me déplace légèrement pour avoir le plus libre accès à sa chatte. Avec mon genou droit, je lui fais écarter légèrement les cuisses et d’un coup sec, je m’introduits en elle. C’est étroit, je sens qu’elle n’a pas été prise depuis des années et mon calibre est assez imposant aussi. Je commence de légers mouvements pour qu’elle s’habitue à ma présence. Mes mains viennent se poser sur ses reins, je la regarde sur le coté pour savoir si cela va pour elle, je ne veux pas casser la magie du moment en lui posant la question. Ma tige s’enfonce de plus en plus en elle avant de faire machine arrière pour revenir la percuter encore plus violement. Qu’elle oublie la douceur du début, j’ai envie de lui démontrer toute la fougue dont je suis capable sous cette douche avant de m’occuper avec mes lèvres de ce corps que je chéris tant mais ça, cela sera pour plus tard et dans le lit, son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Katinka   Jeu 26 Juil - 12:35

Y aller de manière plus violente aurait été presque un viol et e ne suis pas comme cela, j’ai envie de lui donner du plaisir aussi qu’elle ressente à nouveau qu’on puisse la désirer comme une femme peut le faire. Toutefois, je sais ce que je veux et ce je vais obtenir de ma cougar favorite. Je tente de lui redonner le sourire, l’envie de se laisser transporter vers le nirvana, l’extase d’un coït brutal. Elle est encore prudente dans son touché mais qu’elle se rassure, je ne vais pas me casser en deux. Enfin malgré mon jeune âge, je peux la comprendre, cela fait un bout de temps qu’elle n’a rien du faire. Je la rassure, lui murmure des mots tendre et doux. Ces gestes me plaisent, ils me donnent encore plus envie d’elle et ce n’est pas peu dire. Les coups de reins de son mari seront bientôt un lointain souvenir pour elle. Elle ne pensera plus qu’à moi et je la dominerai avec le plus grand des plaisirs. Mes doigts s’activent en elle alors que nous nous embrassons pour la première fois. Je la sens mouiller sous mes pulpes et cela me rend fier, oui c’est un peu présomptueux, mais lui faire effet flatte mon égo. Je suis le meilleur ami de son fils, sa fille m’apprécie aussi, normalement ses sentiments amicaux devraient m’arrêter mais, il n’en est rien. L’eau humidifie encore plus nos corps collés l’un à l’autre, je continue de l’embrasser en délestant ma queue de sa main. Le moment fatidique pour elle approche, elle peut renoncer à tout moment encore, je ne lui en voudrais pas malgré la frustration énorme qui en découlerait. Prévenant, je m’occupe de la préparer pour me recevoir et elle se laisse faire, elle doit se battre contre elle-même avec ce que je viens de voir, elle secoue la tête. Peut-être une pensée pour son mari et ses enfants.

Vu qu’elle ne prononce aucun refus, je m’enfonce en elle pour la première fois. C’est assez violent, son cri en est la preuve. Très vite nous sommes en accord, elle commence à se mouvoir, je me remets à l’assaut de son cul, le cri qui s’en suis est étouffé par un geste réflexe, elle est sur le qui-vive, ses sens sont en alertes tout comme les miens. Elle me demande de ne pas la ménager. « D’accord Katinka !!! » Je rugis en accélérant mes mouvements pour la limer encore plus fort. Son message a été clair et je l'ai compris. Ma queue va et vient en elle à un rythme frénétique, j’en profite pour lâcher un de ses côté et venir claquer une première son cul si parfait. Nos peaux s’entrechoquent de manière des plus violentes, son cuir est rosé par mon attention car il s’agit là plus d’une marque de propriété qu’une punition. Je replace ma pogne sur elle et je ré-accélère en faisant bien claquer mes couilles sur son épiderme. Je m’enfonce totalement en elle par quelques coups bien puissant et sauvages. J’ai une idée en ralentissant un peu, je glisse mon pouce dans son petit trouve serré. Je joue un petit peu avec en l’enfonçant que très peu avant de me remettre à la limer sauvagement « Han putain … » Exultais-je en sortant presque mon gland de sa chatte, mais je me renfonce aussi vite pour de nouveaux amples coups de bassins qui vont la faire crier. Elle va oublier qui je suis pour faire de moi son amant, celui qui la léchera quand l’envie sera là, celui qu’elle pompera quand elle aura envie et celui avec qui elle baisera durant ses vacances car, oui cela ne sera pas notre unique fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Katinka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Katinka
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp-
Sauter vers: