loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lush reunion - Irène-

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: lush reunion - Irène-   Mer 19 Sep - 0:06

Les jours sont passés tellement vite depuis mon retour de l’étranger où j’ai dû assister certainement à la pire cession de découverte de ma vie. Pour faire court, le groupe était nul à chier tout simplement. Heureusement mes retrouvailles avec Kleopátra et Irène ont été fabuleuses. Je me suis permis un petit, tête à tête avec la femme qui partage ma vie avant que le lendemain, nous allions retrouver notre petite Orchidée favorite pour un moment empli de soumission, de sexe mais aussi, de tendresse. Nous ne la voyons pas comme un objet, je sais quels sentiments lui porte Kleo et que ceux de la jolie française sont équivoques. Moi aussi, je suis tombé sous son charme non pas pour faire plaisir à ma journaliste favorite mais bien parce qu’Irène dégage je ne sais quoi. Puis, il faudrait être idiot pour ne pas vouloir d’une seconde femme dans sa vie quand celle qui vit avec vous, l’accorde. Aujourd’hui, je compte passer un petit moment seul avec Irène, cela fait réellement un moment que cela ne nous est pas arrivé. Je vais fêter avec elle aussi mes retrouvailles à notre manière. Ensemble, nous avons déjà prévu une soirée rien que pour nous trois, personne ne nous dérangera, quand est ce que cela se fera ? Très bientôt sans aucun doute. Je me suis levé en même temps que ma reine de cœur, je l’ai prévenue de mon projet d’aller voir notre soumise sans elle, doucement elle m’a embrassé, m’a souhaité de bien m’amuser et d’en profiter. Elle a rajouté qu’elle m’enviait car elle devait bosser tard aujourd’hui mais ne pas parlé de la personne à interviewer. Je lui ai promis que bientôt elle aussi pourrait profiter de celle qui la rend dingue aussi souvent qu’elle le voudrait, un sourire c’est échappé d’entre ses lèvres. Elle a su de quoi je voulais parler, nous avons un projet, celui de faire venir vivre Irène avec nous, elle sera chez elle tout comme nous, toutefois, nous aurons juste une condition à lui imposer : ne pas pleurer lorsque l’on lui dira qu’on l’aime. Cela ne sera pas dit à la va vite, Kleo en est carrément raide dingue et moi, je sens que mes sentiments naissent également, elle est bandante la petite. J’aime les regarder se donner du plaisir toutes les deux avant d’entrer en action. Tout cela est pour le moment encore qu’au stade de projet, nous avons quelques trucs à régler avant comme la rénovation de la villa dans laquelle nous vivons, nous aurons besoin d’un grand lit pour y dormir tous les trois, d’une autre salle de bain en plus de celle que nous avons déjà fait agrandir ainsi qu’un tas d’autres petit aménagement que nous avons déjà listé ensemble avec Kleopátra. La franco-hongroise ne sait encore rien, nous le lui cachons encore, la surprise n’en sera que plus belle.

Ma matinée a été occupée à quelques coups de téléphone, principalement pour de la publicité aux radios pour de nouveau groupe, aux managers pour savoir comment se comportent certains de mes protégés mais aussi à une salle de concert pour connaitre certaines mondanités pour l’enregistrement live d’un chanteur solo assez reconnu actuellement. J’ai d’ailleurs pris rendez-vous avec les responsables de la salle pour y faire une visite sous peu. J’aurais pu y aller aujourd’hui mais, j’ai décliné pour raisons personnelles. Ils ne doivent pas les connaitre, c’est encore du domaine privé, une fois qu’elle se sera installée avec nous, cela pourra être public, je m’en tape car de toute façon je sais que certains photographes peu scrupuleux stationnent parfois le jardin. Lorsque nos routes se croisent, ils ont souvent le droit à mon meilleur profil : un joli majeur tendu. C’est encore le cas au moment d’arriver cet-après midi. La femme de l’accueil ne m’a même pas demandé qui je suis venu voir a été étonnée de me voir seul. Je n’ai répondu que d’un clin d’œil avant de monter. Je connais le chemin de sa chambre par cœur, je n’ai pas besoin de regarder ou je vais, je suis comme en pilote automatique. Doucement pour ne pas la défoncer, je frappe à sa porte pour m’annoncer. Vu qu’elle n’a pas répondu, je me suis permis d’entrer. Je ne porte pas de veste, juste une chemise style bucheron tricolore : gris clair, gris foncé et noir au-dessus d’un haut blanc tout ce qu’il y a de plus simple, mon jeans lui est noir et mes basket Rebook sont essentiellement blanche, il n’y a que le logo de la marque américaine qui est noir. Je m’installe rapidement sur un petit fauteuil qui ne paie pas de mine qui est vachement confortable. Je suis du genre patient et quand la porte s’ouvre, je la vois arriver, un large sourire se dessine sur mes lèvres, mes doigts se crispent sur les accoudoirs, je me retiens de lui sauter dessus pour lui faire passer un message de Kleopátra, cette dernière m’a demandé d’attendre, que cela chaufferait encore plus notre orchidée ainsi. « Bonjour princesse. » mon ton est doux, suave, déjà légèrement excité. Elle est notre princesse avant d’être notre soumise, notre jouet. Je la dévore du regard tandis que je viens de lui faire signe de se rapprocher pour que mes prunelles profitent encore mieux du spectacle qui s’offrent à elle désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: lush reunion - Irène-   Mer 3 Oct - 15:33

Nos chemins se sont croisés, non pas par pur hasard mais bien parce que la personne que nous avons en commun a craqué sur nous deux. Au début tout a été une question d’apprivoisements, d’accords passé, de sourires échangés. Maintenant, je sais que je suis son égal et qu’il en est pareil de son côté. Finalement des sentiments sont nés, pour le plus grand bonheur de celle qui fait battre notre cœur. Nous ne nous sommes pas arrêtés à quelques baisers suaves échangés, nous nous sommes alliés pour la faire crier.

Mon retour sur le sol hongrois acté, je me suis permis des retrouvailles en tête à tête avec Kleo, le tour d’Irène est désormais venu pour un tête à tête assez sulfureux. Il y a moment que cela ne nous est pas arrivé, nous nous plaisons à venir en couple pour venir cueillir la jolie fleur en son jardin. Je sais que Kleo ne s’est pas gênée pour venir, nous en avons parlé et nous le ferons encore ce soir lorsque je lui conterai mes ébats avec notre sublime blonde que je compte bien épuiser et peut-être ramener chez nous pour une nuit de folie faisant ainsi une surprise à ma compagne. Sur la route, je n’ai cessé de penser à cela, aux mots crus que Kleo m’a susurré au creux de l’oreille également. Je sais qu’elle m’envie, qu’elle me jalouse un peu mais je lui ai promis que rapidement, nous y retournerons ensemble pour que nous puissions laisser libre court à nos envies, gouter mille et un délices que l’on pourrait offrir à Irène ainsi qu’à nous même. Je me suis fait annoncer en arrivant, je connais sa chambre par cœur, la réceptionniste n’a même plus besoin de me l’expliquer, j’ai eu un très bon guide. Je n’ai guère le temps d’admirer les décorations murales des couloirs, le sol que je foule, est couvert d’un tapis rouge écarlate comme celui de Cannes la ville française où se déroule le célèbre festival auquel, j’aimerais participer un jour. Non pas pour y recevoir un prix, mais bien pour décrocher quelques contrats. Ceci n’est qu’un doux rêve, un fantasme professionnel. En parlant de fantasme, je sais que je fais saliver pas mal d’hommes en partageant souvent mon lit avec deux sublimes créatures simultanément, que je peux les regarder baisers et m’occuper des deux ensuite et ce sans une moindre onde de jalousie. Toutefois, je peux parfois lire encore tant l’excitation que l’envie dans les yeux bleu-vert d’Irène l’excitation ainsi que l’envie lorsque nous arrivons main dans la main avec Kleopátra. Nous en jouons parfois un peu, attisant de cette manière le feu qui sommeille au tréfond de l’orchidée.

Arrivé dans sa chambre, nulle marque de sa présence. Peut-être un petit contretemps naturel à régler, en attendant, je m’installe dans le fauteuil vachement simple mais terriblement confortable. Je réfléchis un moment tout en guettant son arrivée. Elle me fait chavirer en débarquant dans sa petite robe noire qui lui sied à merveille. Quelques mots prononcés avec douceur et envie en la regardant fermement, un geste, un sourire et je la laisse s’habituer à ma présence seule. Séduisante dans sa démarche, elle l’est tout autant dans sa dévotion à se soumettre. Devant moi, elle se place à genoux et adopte sa posture de soumise pour me parler, s’excuser de son retard et me signaler qu’elle acceptera toute correction si je le désire. Dès ces mots, je me mets à sourire. Evidemment que je la punirai pour m’avoir fait attendre. « Viens te placer à califourchon sur moi ! » Le ton est décidé tout en restant doux. Dès qu’elle l’a fait je caresse ses lèvres de mon pouce en les dessinant. Je plante mes iris dans les siennes et souris à nouveau. « Ta punition sera pour ce soir ! » Mon timbre de voix est un plus ferme déjà, continue mon petit jeu sur ses lèvres pour l’empêcher de parler encore « Ta reine décidera avec moi ce qu’il convient de mieux pour toi ! » Il est certain que la meilleure des punitions à lui faire subir c’est de nous regarder Kleopátra et moi débuter les hostilités, embraser l’ambiance avant de l’inviter à nous rejoindre. J’enfonce mon pouce dans sa bouche qu’elle le suçote légèrement et me prouver qu’elle est restée la gourmande que j’aime. « Tu m’as manqué ! » Avouais-je finalement alors que ma main libre vient soulever le bas de sa robe pour venir flatter son cul en le caressant. « T’ai-je manqué moi Irène ? Si oui défais ton haut pour ton maître ! » Je n’ai guère envie d’être violent pour nos retrouvailles, je sais que je m’occuperai de mon minou après. Une autre idée me vient toutefois ! « Sauf si tu préfère que je m’occupe de ton graal avant ! Si c’est le cas, retire ton sous-vêtement et présente-moi ta chatte tout en étant debout ! » Je lui laisse clairement le choix et quoi qu’il arrive, je m’occuperai des deux, elle a juste le droit de décider par quoi commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: lush reunion - Irène-   Ven 19 Oct - 13:46

Je comprends qu’elle se soit montrée jalouse, qu’elle ait eu peur pour sa place au début de notre relation. Mais j’ai su lui démontrer aussi que je n’étais pas un monstre, la savoir elle et non une autre personne avec Kleo me rassure en fait. Irén est une personne en qui, j’ai confiance et cela n’arrive que rarement. Je bosse dans un milieu de requins et je ne crois pas que cela aide. J’aime regarder les filles s’embrasser et plus quand elles sont ensemble. Il ne m’est jamais arrivé de me sentir de trop, juste un peu trop observateur à certains moments. Je suis venu la voir en exclusivité, j’ai toutefois une idée en tête et elle m’y aide involontairement. Son sourire me confirme que je vais bien faire, docile, elle est venue s’asseoir sur moi à ma demande. Le fait de lui avoir demandé de venir à califourchon sur moi, permet une proximité encore plus intime. Je m’amuse déjà avec elle, c’est presque sage, trop sage lorsqu’on nous connait. Mon pouce se fait sucer comme s’il s’agissait de ma queue. Son petit gémissement suite à mes paroles est synonyme d’un petit plaisir. En effet, je viens de lui annoncer qu’elle serait en notre compagnie ce soir et pour toute la nuit aussi. J’ai besoin d’avoir mes deux femmes avec moi, j’ai appris des choses sur le passé de Kleo et j’aimerais lui changer les idées et rien de tel que notre jolie blonde pour cela. « Je n’en doute point ma jolie Irén » le ton est doux, presque tendre. « Cela nous fera du bien de nous retrouver tous les trois ce soir. » Je remarque son sourire, je suis aux anges de la voir de cette manière. Je suis sincère, La jolie frimousse de notre orchidée, est joyeuse. Je ne suis pas un dominant violent, dur ou je ne sais quoi encore. Oui je suis ferme, décidé et je sais ce que je veux mais il y a une frontière que je ne dépasse que rarement. Loin de moi les idées d’utiliser des trucs qui peuvent laisser des marques indélébiles sur son cuir. La torture n’est réellement pas dans mon trip.

Nos bassins se frôlent alors encore cachés par un peu trop de tissus à mon gout. Je bande déjà clairement, je ne le cache pas. Je lui laisse le choix pour débuter et apprécie le spectacle qu’elle m’offre. Sa robe est ôtée, elle me laisse voir ses sous-vêtements et j’en apprécie les couleurs ou l’obscurité selon les dires. Il faut dire que je produis en général pas mal de groupe de dark métal, des groupes assez sombres. « Je t’assure que je ne ferai plus autant de temps sans venir te voir puisque la prochaine fois que je pars, tu nous accompagneras Kleopátra et moi. J’ai déjà tout prévu, tu seras au courant en temps et en heure évidemment. » Je la laisse commencer à faire ce qu’elle a décidé et remarque qu’elle se cambre au niveau des reins. Elle m’excite en ondulant et cela marche tout de suite, je me raidis au niveau de la bite. Je souffle de plaisir, l’observant défaire l’attache de son soutien-gorge, laisser glisser par la suite ce dernier le long de ses épaules et venir m’offrir sa poitrine dénudée sans retenue. Elle me parle, attise mon désir. « Je te le permets mais te promets aussi de bien m’occuper de toi par la suite. » Ma voix est désireuse et douce, j’ai clairement envie d’une pipe et je pense que c’est ce qu’elle me propose dès l’instant. « Tu es vraiment magnifique Irén ! » C’est en toute sincérité que je le lui dis. Kléo l’a réellement bien choisie. Elle me caresse la nuque avec un léger sourire, nos lèvres viennent à nouveau se frôler, elle aurait pu les prendre, je n’aurais rien dit. Mes mains viennent dans son dos, caressant d’une manière assez ferme son épiderme, l’obligeant de cette manière à légèrement se redresser pour que je puisse venir poser une première fois mes lèvres sur l’un de ses globes. Il s’agit du gauche en l’occurrence. C’est le hasard qui en a décidé. « Qu’attends-tu ? » Qu’elle comprenne par là qu’elle peut mettre son idée en valeur, je ne suis pas un soumis car c’est un ordre que je lui donne. Le sourire est franc, je ne suis pas spécialement patient, elle le sait et je suis capable de le mettre en action avant elle si l’envie m’en prend comme c’est le cas. J’attrape son sein gauche et je me mets à venir titiller de ma langue sa pointe. Elle pourra se défaite ma légère étreinte et faire ce qu’elle m’a laissé sous-entendre. En attendant, mon muscle s’actionne avec une certaine effervescence sur son téton gauche qui a été mordillé aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lush reunion - Irène-   

Revenir en haut Aller en bas
 
lush reunion - Irène-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLOODY REUNION. (pv)
» salle de reunion
» PIQUE NIQUE MAH JONG
» Le syndrome du vilain petit canard
» Championnat par équipe de La Réunion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp-
Sauter vers: