loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlotte

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Charlotte   Mar 13 Nov - 10:23

Voilà une soirée de plus à la surveiller, à être dans son ombre à guetter qu’il ne lui arrive rien comme l’exige Ivy notre patronne. Assis au fond du bar, je la regarde d’un œil diverti entrain de s’amuser avec certains autres employés du gang … Tout ce petit monde rit, s’amuse et me donne un peu envie de vomir … c’est cru oui mais je suis ainsi. Je sais qu’elle a un rejeton, un môme dont, je ne saurais donner l’âge mais que j’ai pu furtivement apercevoir, je n’aurais pas dû mais cela a été le fruit du hasard total. Je soupire devant mon café, je ne peux prendre une bière ordre de la patronne … elle a raison, je dois toujours rester alerte même ce soir, mais elle devrait savoir qu’une simple bière ne me tuera pas et ne rendra pas saoul. L’alcool et moi nous faisons bon ménage, attention n’allez pas lire que je suis alcoolique, loin de là mais, je supporte plus d’une bière tout de même. La musique bruyante me soule, être ici aussi et pourtant, j’y suis au sphynx pour les protéger elle et les autres des connards qui leur chercheront des merdes. Durant cette soirée, je l’ai vue s’amuser, rire pour la première fois depuis longtemps et peut-être même pour la première fois depuis que je la connais. Elle va s’en aller, je l’ai repéré puisqu’elle a attrapé sa veste, son sac et qu’elle a salué les autres. Une nana vient m’aborder, je souris légèrement, termine mon café et l’envoie chier. Elle n’est pas moche, elle pourrait faire l’affaire dans les chiottes et en levrette mais, j’ai du boulot et ma mission est entrain de se tirer. Elle me traite de salop, c’est une prostituée, je viens de le comprendre que maintenant. Le fait d’avoir sans cesse les yeux rivés sur Charlotte, m’a fait perdre mes reflexes. Je peux paraitre dangereux dans cette tenue à savoir un jeans noir, des boots marron sombre et un t-shirt Metallica. Je ne porte pas de veste comme souvent pour être plus libre de mes mouvements. Je sais que je ne suis pas loin, j’entends encore ses talons claquer sur le bitume, la musique est loin derrière nous désormais. La brise soulève quelques mèches de mes cheveux et fait danser légèrement ma barbe imposante. Ma cible semble chercher un truc, une personne mais ne le trouve pas. Je me cale dans un coin sombre, regarde la lune, celle-ci est pleine, ronde comme les seins d’une femme. Ouf elle ne m’a pas repéré, j’ai eu chaud. Je reprends ma traque, on arrive sur une avenue, elle accélère, regarde derrière elle, cette fois c’est sûr, je suis repéré. Je marche sur une dalle cassée, elle craque un peu, mon pied glisse, je grogne en silence. Revoilà, un angle de rue c’est parfait, si je le prends, je vais pouvoir la contourner, la rejoindre un peu plus loin, elle ne me soupçonnera plus de cette manière. J’arrive à l’extrémité de mon détour, j’entends une voix de femme hurler, c’est Charlotte, je presse le pas, un homme la serre contre le mur, il va la violenter. Enfoiré … Mes naseaux soufflent ma colère, je suis comme un buffle. J’attrape le mec par la nuque, le jette en arrière et vient me placer devant Charlotte. « Planque toi ! » Je ne la regarde pas en lui donnant cet ordre, je ne veux pas qu’elle soit plus en danger que cela. L’autre nous lance un regard menaçant, il ne semble pas net, cela ne sera que plus marrant de le démolir …
 
Je me rue en premier sur lui, je ne vais pas chercher à faire durer cet affrontement, je veux que cela soit un carnage, une boucherie ! Une gauche est directement envoyée au niveau de sa mâchoire, cela le fait vaciller, j’en profite pour l’attraper le jeter contre une voiture garée proche de nous. C’est le bon moment pour porter un coup de genoux dans son foie, le choc le fait s’encastrer dans la portière côté passager, j’enchaine avec une série de droite, il est sonné et ne peut rien faire, il a été surpris par mon offensive assez violente. Il tombe à genoux, groggy, il est déjà plus en état d’emmerder quiconque. Tant pis pour lui, je veux le finir. Pour ce faire, je lui envoie ma semelle dans la gueule, lancé avec force, je viens faire claquer sa face de rat une fois de plus contre la portière, il est en sang, ko, inerte. Je ricane et lui crache dessus avant de me retourner sur Charlotte. « T’as rien ? » Le regard est noir, la voix assez dure alors qu’elle est la victime. « Tu sais qui était cette merde ? » Je me suis déjà radouci, l’exaltation du combat est déjà en train de redescendre. J’ai merdé là-dessus, jamais, je n’aurais dû la quitter du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
 
Charlotte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Tiens.. Qui est là?Ma tante Charlotte! Euh non.. Day-Hayate
» [Vote du 08/12 au 09/12/1456] Charlotte Maire de Dole
» Des Fraises aux Pullips
» VOTE du Jeu des 7 Familles jusqu'au 8 novembre!
» VOTEZ POUR CHARLOTTE!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp-
Sauter vers: