loudtest

Tout, rien, n'importe quoi en essais ... (-18)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ivy

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Ivy   Mar 13 Nov - 10:26

Mon boulot m’avait mené à croiser son regard pour la première fois au casino où elle se trouvait également, si belle et si envoutante à la fois que mon regard s’était pas mal baladé le long de la soirée sur son visage angélique, poupin ainsi que sur ses hanches. Je m’étais plus occupé d’elle ce soir là que de la femme que je protégeais. Heureusement pour moi, cela n’avait pas porté à conséquence puisqu’elle n’avait pas eu de soucis. Aujourd’hui, je vois aussi souvent que je le peux Ivy, oui cette jeune femme envoutante se prénomme comme ma patronne, non ce n’est nullement un fantasme ou le désir de posséder ma boss. C’est simplement le hasard et rien que cela. Depuis, cette première rencontre, nous nous sommes revus, embrassé et nous avons déjà baisé à quelques reprises. Je suis déjà venu la chercher par surprise comme je m’apprête à le faire ce soir. Je n’ai pas travaillé pour ma part aujourd’hui, j’ai pu laver ma Chevrolet impala noire de dix-neuf-cent soixante-sept et en refaire les chromes comme on me l’a appris lors de l’achat de cette bagnole mythique à mes yeux. Non ce n’est pas une série célèbre qui me l’a fait aimer mais un souvenir d’enfance, une madeleine de Proust en quelques sortes pour moi. Un souvenir d’enfance qui restera marqué à jamais. Mon père en avait une et était venu me chercher avec à de nombreuses reprises à l’école. Lorsque j’ai eu l’occasion d’en acheter une pas chère mais dans un piteux état, je n’ai guère hésité. Il ne la fallait. Je l’ai retapée avec patience, la peinture était à refaire tout comme le bloc moteur, heureusement, elle n’était pas rouillée et pas accidentée hormis quelques griffes de la faute à de veilles connes ne faisant pas attention avec leur caddy lors de courses. L’intérieur est ce qui m’aura couté le plus cher finalement, j’ai refait faire les sièges comme à l’époque. Nostalgie quand tu nous tiens … Assez parlé de ma caisse qui a accueilli tout de même notre première fois avec la plus belle des serveuses. J’en pouvais plus ce soir-là, il fallait que je fasse un truc pour me soulager, elle m’attirait et nous nous étions déjà embrassés. Heureusement, elle en avait envie également et la banquette arrière nous avait suffi, je m’étais garé dans un parking où j’étais sûr que nous serions tranquilles, elle m’avait chevauché et nous l’avions fait. J’avais pu embrasser son corps à ma guise ou presque. Les autres fois ont encore été meilleures. J’ai envie d’officialiser notre relation, de la rendre publique car j’en ai un peu marre que cela reste secret entre nous. Elle est belle, pas une Escort de l’autre Ivy et donc je suis libre de faire ce que je souhaite avec elle.
 
Apprêté, sapé d’un jeans bleu, d’un t-shirt noir, de boots de la même teinture et d’une veste de cuir noire également, j’ai fait rapidement rugir le moteur, je sais à quelle heure, elle est censée terminer son service. Je souhaite la surprendre, lui faire plaisir. Garé, je l’attends assis sur le capot de l’ancêtre qu’est mon véhicule. Un autre l’aurait fait, il aurait été mort mais je sais ce que j’ai dans mes poches et que rien n’éraflera ma carrosserie. J’attends un petit moment, je suis arrivé bien trop à l’avance par rapport à son horaire. Je guète qu’aucun mec ne l’alpague pour la draguer, le premier qui fait cela, signe son arrêt de mort, je suis d’une jalousie maladive et je le sais. Pourtant avec elle, je me contrôle plus que de raison. Je sais qu’elle doit être aimable avec d’autres mecs, jouer un peu de ses charmes pour avoir quelques pourboires. Je soupire en y pensant … Une porte s’ouvre quelques employés sortent de l’établissement, elle suit cette troupe, je lève la main pour lui signaler ma présence et me lève pour qu’elle me remarque. Je finis par la rejoindre, trop impatient de sceller mes lèvres aux siennes. « Bonsoir » Le ton est tendre mais impatient, je rêve de ce moment depuis quelques jours déjà. Putain c’est que e deviendrais tendre et romantique avec elle. Deux qualités que je ne me connais pourtant pas encore …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Ivy   Jeu 15 Nov - 13:46

Ce soir, je suis décidé, elle me manque et j’ai une certaine envie de l’avoir dans mes bras, de respirer son parfum, de presser ses lèvres avec les miennes. J’ai bossé toute la journée sur ma caisse, je l’ai chouchoutée comme jamais, lustré les chromes, passé l’aspirateur à l’intérieur, y ai fait les poussières, j’en ai profité pour resserrer un ou deux boulons également tout en pensant à Ivy, non pas ma patronne mais bien la jolie serveuse du casino. Celle qui me fait chavirer depuis quelques mois désormais. Nous nous échangeons des textos, des mails, nous nous envoyons parfois des photos quand nous ne nous voyons pas pour aller prendre un verre, mater un film au cinéma enfin ce genre de truc quoi. Sale, je regarde mon téléphone, j’ai le temps d’aller me doucher et me changer avant de lui faire la surprise d’aller la chercher. La douche rapidement prise, les cheveux démêlés, la barbe peignée un minimum, les vêtements passés, le téléphone qui était en charge est désormais débranché et placé dans la poche, je me sens prêt. Sur la route c’est étrangement calme à moins que je ne sois plus patient et de meilleure humeur que d’habitude. Une autre probabilité est que cela soit un mélange des deux. Evidemment c’était trop beau, il faut qu’un crétin fasse des siennes, qu’il grille un feu et aille planter une autre bagnole au beau milieu du carrefour. Je jure sur tout ce que je peux le faire, braque rapidement à droite et commence un détour, les pneus souffrent, un peu de gomme est laissée sur le bitume, je tente de me calmer rapidement, je ne souhaite pas rater sa sortie et qu’elle me voit de mauvaise humeur. Cela serait tout gâcher.
 
Voiture stationnée, frein à main placé, je suis assis sur le capot pour scruter son arrivée, finalement je suis arrivé trop tôt mais pas grave. Enfin, je la vois arriver, mon petit bout de femme est déjà souriante. De manière un peu narcissique, j’espère que c’est ma vision qui la fait tant sourire. Elle est bien plus petite que moi, je suis dès lors obligé de baisser les yeux pour la regarder lorsque je lui parle ou que je souhaite l’embrasser. Les pas que je fais nous rapprochent l’un de l’autre, nous ne sommes plus qu’à quelques centimètres. « Voilà la plus belle. »  Avec une certaine curiosité, elle me demande ce que je fais là, je souris en me frottant légèrement la barbe et alors que je m’arrête à lui répondre, elle me demande si je lui manquais. Lé réponse est évidente, oui elle m’a manqué et pas qu’un peu. Mon bras droit vient rapidement entourer sa taille pour l’attirer contre moi, sentir son cœur battre. « Cela te va comme réponse ? » Je souris en répondant directement à sa seconde question. « J’avais envie de venir te chercher. » Lui soufflais-je doucement avant de reprendre la parole : « Il y autre chose qui m’a manqué ! »  Je la regarde tendrement avant de chercher ses lèvres avec les miennes pour l’embrasser. Nos langues se trouvent facilement, dansent, jouent, se quittent, se retrouvent pour se caresser langoureusement avant de se battre en duel et que je lui pinçote légèrement entre mes lèvres pour lui suçoter avec envie. Un sourire nait une fois de plus sur mes lèvres à la fin de ce baiser, ma main toujours sagement au creux de ses reins pour puisse souffler un peu. « Cela a été ta journée ? » Je m’intéresse vraiment à elle et j’attends avant de vouloir lui confier ce que j’aimerais qu’elle entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Ivy   Lun 19 Nov - 0:18

Il n’y a rien de plus agréable de la voire autant sourire alors que je fais la surprise d’être là pour lui avouer des choses, faire notre vie ensemble, partager pas mal de choses tous les deux. Des bonnes comme des mauvaises. Je souhaite la rendre heureuse, lui donner le sourire à chaque jour que nous partagerons ensemble, parfois m’engueuler avec elle pour qu’on puisse encore mieux se réconcilier après. Lui faire le petit déjeuner le matin, l’emmener au restaurant le soir, me réveiller à ses côtés pour pouvoir l’embrasser lui murmurer que je l’aime … voilà l’évidence c’est que j’en suis tombé amoureux clairement. Je m’en rends compte et je l’assume. Je veux la protéger à n’importe quel moment et quoiqu’il se passe. Je la veux elle tout simplement. Je ne vois pas Sandy en elle, je ne reporte pas mes sentiments de culpabilités sur Ivy, non c’est totalement différent, elles sont différentes. Je ne comparerai jamais Ivy et Sandy … mais je devrai sans doute parler de la seconde à la première un jour. Pas ce soir, pas cette nuit. Cela sera spécial très certainement pour nous d’aborder le sujet qui est un peu délicat pour elle, comme pour moi.
Elle me dit que j’exagère lorsque je l’appelle la plus belle. Son sourire est sublime, elle est sublime. « Non, non ! » Répondis-je avec le sourire presque aussi large que le sien en pensant qu’elle est le plus belle à mes yeux. Oui pour d’autres, elle pourrait-être banale, surfaite, juste jolie ou je ne sais quel adjectif encore. J’ai ma vision, mon avis et cela ne changera pas. « Moi je te trouve magnifique… » Vins-je souffler à son oreille comme s’il s’agissait d’un secret qui n’en est pas un. Je me fou qu’on nous voit ensemble, tendrement enlacés dans la rue ou marchant main dans la main. Je suis libre de laisser apparaitre mes sentiments pour cette jeune femme. Je craque véritablement pour cette bouille d’ange au corps de femme incendiaire. La voilà dans mes bras ou dans mon bras comme je devrais le dire. Mon cœur bat la chamade, il bat pour elle. Sa réponse me fait plaisir, c’est aussi une entrée en matière pour lui faire comprendre ce que je suis venu lui annoncer. Le fait que j’ai envie de l’avoir toujours proche de moi, que l’on forme un couple tous les deux. Un tendre passionné baiser est échangé, j’aime sentir sa main lorsqu’elle la passe sur ma nuque comme pour me retenir contre elle un peu plus. Je ne compte pas la quitter, c’est hors de question avec ce que je dois lui demander, lui avouer. Nous venons à parler de sa journée, je veux tout savoir, si elle a été bonne ou mauvaise, si on l’a dragué ou emmerdé. Son sourire s’élargi encore plus, j’apprends que tout s’est génialement passé, qu’elle est devenue un porte-bonheur, j’ai envie de me renfrogner à ce terme mais, je fais mine de rien, elle est déjà le mien. Son sourire est angélique, splendide, si elle continue comme cela, je vais craquer et lui dire tout d’un coup. Un couple a gagné pas mal de blés grâce à elle via un pari qu’ils lui ont laissé placer et ont été généreux avec ma serveuse favorite en retour. Elle est ravie et je le suis tout autant pour elle, elle pourra se faire plaisir, faire ce qu’elle souhaite de cet argent qu’elle mérite largement. « Waouh ! » Ma réaction est spontanée et souriante « C’est une soirée géniale pour toi en effet petit ange. » J’ai envie de commencer d’utiliser l’adjectif possessif mais, c’est encore trop tôt surtout qu’elle vient de me parler de pognon. « Je viendrai te déposer et te chercher alors. » Grand sourire sur mes lèvres, j’ai envie de passer du temps avec elle, d’avoir des moments à nous et rien qu’à nous. « Tu leur porteras encore chance, j’en suis persuadé. » La voir ainsi si folle de joie, m’enchante mais me fait aussi peur un peu d’un côté. J’espère que ce couple ne lui reprochera pas après de leur avoir fait perdre une certaine somme. Ce genre de jeu est totalement du hasard et rien que cela mais un zeste de chance et un petit grigri fait toujours du bien au moral. Elle prend ma main dans la sienne, nos doigts s’enlacent comme par magie pour aller vers ma voiture et me demande finalement comment c’est passé ma journée. Je ricane, tout en venant lui embrasser le dessus de la main. « Pas trop mal, j’étais  de repos aujourd’hui donc, j’ai pu m’occuper de ma caisse. » Je ne lui donne pas de surnom comme pas mal de mecs le font, je l’engueule, la félicite ou la bichonne quand il faut mais c’est juste une bagnole, certes mythique mais elle n’a pas besoin d’un surnom. « Je voulais qu’elle soit impeccable pour une occasion spéciale. » Je pose alors mon regard sombre sur elle, laissant un silence que quelques secondes se placer pour qu’on puisse arriver devant la voiture. « Ivy, j’ai quelque chose à te dire… ou à te demander plutôt ! » Le timbre employé est suave, légèrement rocailleux comme d’habitude mais le moment est grave pour moi, le palpitant s’emballe, j’ai chaud, cela fait un bail que je n’ai plus ressenti cela comme sensation. « J’aimerais que cela devienne officiel toi et moi, qu’on forme véritablement un couple tous les deux. J’ai des sentiments pour toi ! » Mon pouce libre est déjà venu sur son visage qu’il caresse tendrement, espérant de toutes mes forces qu’elle me dise qu’elle aussi le voudrait et qu’elle ressente les mêmes sentiments pour moi. Tous mes os tremblent, je redoute le refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Ivy   Lun 26 Nov - 0:37

Je commence à me dire qu’elle n’a pas l’habitude des compliments de la part d’un homme, qu’elle n’a pas été choyée comme elle aurait dû l’être, qu’on ne s’est pas occupé d’elle comme un homme, un vrai aurait dû. Voilà j’en fais peut-être des tonnes selon elle, elle qui semble croire que je cherche à lui dissimuler un truc alors que ce n’est pas le cas. Je serais prêt à le jurer sur la tombe de Sandy s’il le fallait, si elle le demandait. Quoique, je devrais lui avouer qui est Sandy et ce qu’elle a représenté à mes yeux. Pas forcément intelligent et peu adapté à la situation. « Je te rassure, je n’ai rien à me faire pardonner … » Mon regard s’est à nouveau posé sur elle avec mes mots, mes iris sont pleines de tendresses et d’amour pour Ivy. Je suis aux anges au moment où, elle se retrouve dans mes bras, cette sensation, je ne l’avais plus ressentie depuis un moment déjà, depuis la mort de Sandy. Avec Ivy, je veux être celui qui la protège, qui la console quand cela ne va pas, celui qui la fait sourire ou rire. Je suis prêt à tout pour elle, je le sais, je le sens. Je pourrais la garder dans mes bras pour toute la vie. Je cesse l’étreinte, un peu à contre cœur, non pas qu’un peu totalement mais, nous devons parler, j’ai des choses à lui dire. J’ai envie de tout savoir sur sa journée, sur elle en général. Elle a passé une bonne journée, c’est super pour elle, j’espère qu’elle passera une bonne soirée aussi. Je souris à ses premières paroles, la bouille d’ange s’actionne elle contredit ma pensée, mentalement, je ne suis pas d’accord. J’hausse les épaules pour lui montrer que je n’approuve pas en grognant légèrement. Il ne faut pas qu’elle se sous-estime devant moi, je n’apprécie pas ça. « Cela fait bizarre oui, j’imagine mais tu es un petit porte bonheur tout mignon. » Je lui propose de lui servir de chauffeur, de la conduire demain au boulot puisqu’avec un peu de chance, nous passerons la fin de soirée et notre nuit ensemble. « C’est un oui ? » Avoir la confirmation est important pour moi, je l’accompagnerai avec plaisir. « J’y crois » Oui, je crois qu’elle porte chance et que ces gens gagneront plus d’argent avec sa présence. Les doigts enlacés, nous nous dirigés vers ma voiture pour y parler tranquillement. Je réponds à sa question, j’ai passé une journée assez calme, sans travailler et à penser à elle. Je rigole un peu avec sa demande. « Non, non c’est une bonne bagnole. Puis c’est un ancêtre donc, il faut parfois un peu de patience. » Un sourcil légèrement arqué, je sais qu’elle ne va pas croire que je peux être patient mais pour la voiture, je suis différent. Un aveu de plus, le chemin vers mon aveu commence à se tracer légèrement, oui c’est une occasion spéciale pour une femme spéciale. « Très spéciale même. » Sourire joueur, léger et carnassier pour lui répondre. Un doute s’installe en elle, la peur également. Elle me demande si elle doit s’enfuir, je secoue légèrement la tête. « Non quand même pas à ce point-là. » Je tente de la rassurer par un langage corporel qui se veut plus doux que les mots employé un peu maladroitement.
 
Ouf, elle ne s’enfuit pas. Elle reste avec moi, me regarde en m’écoutant. « Désolé, je ne voulais pas te faire peur. » Mon pouce balaie toujours de manière tendre son visage angelin. Elle sait tout, tout ce que j’ai le cœur, tout ce que je veux vivre avec elle et ce que je ressens pour sa personne. Elle se met à sourire, nos iris ne se quittent pas. La voilà plus ou moins à ma hauteur, elle vient m’embrasser de manière tendre, amoureuse. Mes bras l’enlacent un peu plus, nos langues se retrouvent pour confirmer à leur manière cette officialisation. Ma petite tatouée m’avoue que je ne la laisse pas indifférente non plus. Elle m’arrache un nouveau sourire, me voilà soulagé. « J’ai espéré entendre ces mots de ta part princesse. » Oui cela flatte un peu l’égo et me laisse un peu plus espérer qu’elle me dise oui. « Officiellement, on est un couple oui. » Dis-je en venant déposer mon front contre le sien avec un sourire que personne n’arrivera à m’arracher ce soir. « Et tu ne peux pas savoir à quel point tu viens de faire de moi l’homme le plus heureux du monde ma chérie ! » Ma voix est désormais teintée d’une certaine émotion. Non, je ne vais pas pleurer, mais je suis fier, heureux qu’elle dise oui et qu’entre nous cela soit officiel depuis son accord. « Ma petite amie, la plus belle des femmes devrait dire à son homme ce qu’elle souhaite faire. » Avant qu’elle ne me réponde, je place mes mains sur ses fesses pour la soulever légèrement et la regarde directement dans les yeux. « Je t’aime ! » Pour la première fois, je le lui avoue mes sentiments. Ils sont réels. Je ne lui mens pas, je ne le ferai jamais, je tiens trop à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loudtest.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ivy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ivy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
loudtest :: Tout et rien :: Rp-
Sauter vers: